Niveau du haut

Le magazine international de référence depuis 2008!

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo: UNHCR / Alessandro Penso )

Journée mondiale des réfugiés: plus de 65 millions de personnes déracinées dans le monde

20-06-2017 dans Droits de l'homme

À l'occasion de la journée mondiale des réfugiés, qui se tient chaque année le 20 juin, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a dévoilé le 19 juin que le nombre des personnes déracinées à travers le monde des suites de la guerre, de violences ou de persécutions s'élève à 65,6 millions de personnes.

Ce chiffre, le plus élevé jamais observé, représente 300 000 personnes de plus que l'année précédente, d'après le rapport sur les Tendances mondiales, qui constitue le principal état des lieux de l'agence sur la situation internationale en matière de déplacement forcé.

Parmi ces 65,6 millions de personnes:

  • 22,5 millions sont des réfugiés. Le conflit en Syrie continue de générer le plus grand nombre de réfugiés dans le monde (5,5 millions). Cependant, en 2016, le Soudan du Sud a constitué le nouveau facteur prépondérant, avec l'échec des efforts de paix en juillet qui a engendré le départ de 739 900 personnes avant la fin de l'année.
  • 40,3 millions sont des déplacés internes. La Syrie, l'Iraq et la Colombie ont représenté les principaux foyers du déplacement interne.
  • 2,8 millions sont des demandeurs d'asile qui fuient leur pays en quête de protection internationale en tant que réfugiés.

Fin 2016, à l'échelle mondiale, 84% des réfugiés, se trouvaient dans des pays en développement ou à revenu moyen, et une personne sur trois (soit 4,9 millions de personnes) était accueillie dans les pays les moins développés.

Ce déséquilibre considérable est le reflet de l'absence continue de consensus international sur la question de l'accueil de réfugiés, ainsi que de la proximité de nombreux pays pauvres par rapport aux régions de conflits.

Concernant les populations déracinées, la Syrie compte toujours le nombre le plus élevé de déracinés avec 12 millions de personnes (soit près des deux tiers de sa population) soit déplacées internes soit réfugiées en dehors de la Syrie.

Si l'on fait abstraction de la crise prolongée des réfugiés palestiniens, les Colombiens (7,7 millions) et les Afghans (4,7 millions) restent les deuxièmes et troisièmes populations les plus touchées, suivies des Iraquiens (4,2 millions) et des Sud-Soudanais (avec la crise de déplacement qui connaît la croissance la plus rapide au monde et qui comptait 3,3 millions de personnes ayant fui leurs foyers à la fin de l'année).

Les enfants, qui représentent la moitié de la population mondiale de réfugiés, continuent à assumer une part disproportionnée du poids de la souffrance, principalement du fait de leur plus grande vulnérabilité.

Environ 75 000 demandes d'asile proviennent d'enfants voyageant seuls ou qui ont été séparés de leurs parents. Un chiffre qui sous-estime probablement la réalité selon le HCR.

(Source:ONU)

Dans la catégorie Droits de l'homme

Chine: les pays africains restent muets face aux violations des droits de l'homme

10-05-2021 dans Droits de l'homme
Les pays africains se gardent de dénoncer la Chine pour son traitement de la population ouïghoure majoritairement musulmane dans la région nord-ouest du Xinjiang, certains diplomates africains ayant assisté en mars dernier à un événement à Pékin.

Lire plus ›

Syrie : 22 enfants tués dans des attaques en janvier selon l'UNICEF

1-02-2021 dans Droits de l'homme
Le premier mois de l'année 2021 a été meurtrier pour les enfants en Syrie. Au moins 22 d'entre eux ont été tués depuis le début de l'année dans ce pays du Moyen-Orient en guerre depuis maintenant 10 ans selon le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Lire plus ›

Egypte: «une prison ouverte» selon un Amnesty International

16-11-2018 dans Droits de l'homme
Le responsable de campagne sur l'Egypte pour Amnesty International et directeur des programmes d'une ONG égyptienne pour les droits et les libertés, Hussein Baoumi, s'est exprimé le 12 novembre dans le journal Middle East au sujet des violations des droits de l'homme.

Lire plus ›

Tanzanie: le président Magufuli conseille aux femmes d'arrêter la contraception

16-09-2018 dans Droits de l'homme
Le 9 septembre, le président tanzanien John Magufuli a appelé les femmes à « abandonner » tout moyen de contraception, estimant qu'il est important de se reproduire.

Lire plus ›

Magazine en cours




Téléchargez ici

Menu secondaire

 
 
 

Menu de navigation 2