Niveau du haut

Le magazine international de référence depuis 2008!

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo: Amnesty International)

Egypte: «une prison ouverte» selon un Amnesty International

16-11-2018 dans Droits de l'homme

Le responsable de campagne sur l’Egypte pour Amnesty International et directeur des programmes d'une ONG égyptienne pour les droits et les libertés, Hussein Baoumi, s'est exprimé le 12 novembre dans le journal Middle East au sujet des violations des droits de l'homme.

«La répression a atteint un point de non-retour en Égypte. Je vous donne un exemple qui illustre la situation actuelle en Égypte : si une femme se plaint d’un harcèlement sexuel, elle est susceptible d’être poursuivie, emprisonnée et même accusée d’appartenance à un groupe terroriste», affirme le chercheur.

Hussein Baoumi explique que la situation dans le pays est relative aux circonstances de l'arrivée au pouvoir du président Sissi en 2013: un coup d'Etat militaire accompagné d'une sanglante répression.

«J’aimerais d’abord rappeler ce qu’a été le massacre de Rabia. Ce sont au moins 1150 manifestants tués par les forces de sécurité égyptiennes et, jusqu’à présent, aucun responsable des forces de sécurité n’a été inculpé.» Pour le militant des droits de l'homme, ce massacre est à l'origine de la politique du régime. «Le massacre de Rabia a ouvert la voie à tous les abus des droits de l’Homme qui ont suivi. Désormais, de nombreux manifestants se trouvent en prison et l’Egypte connaît une série de violations des droits de l'Homme. Il suffit d’ailleurs d’exprimer un propos critique, de le publier, pour faire l’objet de la répression étatique».

Et de poursuivre : «Le recours aux disparitions forcées, à la torture et aux exécutions extrajudiciaires se poursuit toujours.»

Hussein Baoumi pointe notamment la responsabilité des pays occidentaux dans cette situation. «Rabia a été l’un des pires massacres de l’histoire moderne et pourtant l’Europe, en l’occurrence la France, tout en sachant cela, a continué à soutenir l’Egypte et à exporter des armes. (...) La majorité des gouvernements s’abstient toutefois d’épingler l’Egypte pour des raisons économiques et politiques, comme les contrats d’armement, le commerce, etc. »

Le chercheur d'Amnesty estime que le président Sissi se sert du «discours de la lutte contre le terrorisme pour masquer une répression contre la liberté d'expression».

Pour Hussein Baoumi, «la répression actuelle est sans précédent dans l’histoire récente de l’Egypte et il faut avouer qu’elle a dépassé toutes les limites. L’Egypte est devenue réellement une prison ouverte.»

(Source:FranceTvInfo.fr)

Dans la catégorie Droits de l'homme

Chine: les pays africains restent muets face aux violations des droits de l'homme

10-05-2021 dans Droits de l'homme
Les pays africains se gardent de dénoncer la Chine pour son traitement de la population ouïghoure majoritairement musulmane dans la région nord-ouest du Xinjiang, certains diplomates africains ayant assisté en mars dernier à un événement à Pékin.

Lire plus ›

Syrie : 22 enfants tués dans des attaques en janvier selon l'UNICEF

1-02-2021 dans Droits de l'homme
Le premier mois de l'année 2021 a été meurtrier pour les enfants en Syrie. Au moins 22 d'entre eux ont été tués depuis le début de l'année dans ce pays du Moyen-Orient en guerre depuis maintenant 10 ans selon le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Lire plus ›

Tanzanie: le président Magufuli conseille aux femmes d'arrêter la contraception

16-09-2018 dans Droits de l'homme
Le 9 septembre, le président tanzanien John Magufuli a appelé les femmes à « abandonner » tout moyen de contraception, estimant qu'il est important de se reproduire.

Lire plus ›

Maroc: entrée en vigueur d'une loi contre les violences faites aux femmes

13-09-2018 dans Droits de l'homme
Une loi contre les violences faites aux femmes est entrée officiellement en vigueur le 12 septembre au Maroc, après des années de vifs débats et au moment où une affaire de viol collectif suscite l'émoi dans le pays.

Lire plus ›

Magazine en cours




Téléchargez ici

Menu secondaire

 
 
 

Menu de navigation 2