Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo OCHA/Giles)

Yémen: risque de famine imminente

24-10-2018 dans ONG dans le monde

Le chef de l’humanitaire des Nations Unies, Mark Lowcock, a lancé un cri d’alarme le 23 octobre devant le Conseil de sécurité sur le risque que la famine affecte la moitié de la population du Yémen, soit 14 millions de personnes.

« Le 21 septembre, je vous ai averti que nous perdions la lutte contre la famine au Yémen. Depuis lors, la situation a empiré », a dit M. Lowcock devant les membres du Conseil. « Il existe maintenant un danger clair et présent de grande et imminente famine submergeant le Yémen : bien plus grand que tout ce que tout professionnel dans ce domaine a connu au cours de sa vie professionnelle ».

Selon une nouvelle évaluation effectuée par les organisations humanitaires, le nombre total de personnes confrontées à des conditions préludant la famine, ce qui signifie qu'elles dépendent entièrement de l'aide extérieure pour leur survie, pourrait bientôt atteindre non pas 11 millions, mais 14 millions de personnes.

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires a rappelé que le mois dernier, il avait pointé du doigt deux événements récents ayant aggravé la crise au Yémen : premièrement, l’intensification des combats autour de la ville portuaire de Hodeïda, qui ont endommagé les infrastructures sur lesquelles reposent la fourniture de l’assistance humanitaire et les importations commerciales ; et deuxièmement, l'effondrement récent de l'économie.

Mark Lowcok a appelé toutes les parties prenantes « à faire tout leur possible pour éviter une catastrophe ». Il a tout d’abord réclamé une cessation des hostilités « dans et autour de toutes les infrastructures et installations dont dépendent les opérations d’assistance et les importateurs commerciaux ». Il a aussi demandé, entre autres, « la protection de l'approvisionnement en denrées alimentaires et en produits essentiels à travers le pays », ce qui implique la levée des restrictions sur les importations et le fait que les principaux axes de transport soient ouverts et sûrs.

(Sources: ONU, BBC Afrique)

Dans la catégorie ONG dans le monde

Nicaragua: répression et représailles passent inaperçues

14-09-2018 dans ONG dans le monde
La liberté d'expression est dangereusement menacée au Nicaragua et requiert une action urgente de la part de la communauté internationale, a prévenu le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) dans un rapport rendu public le 29 août.

Lire plus ›

Australie: des ONG exigent la fermeture du « Guantanamo australien »

10-09-2018 dans ONG dans le monde
Plus de 80 ONG, dont Amnesty International, Oxfam et Vision Mondiale Australie, ont appelé le 30 août les dirigeants des 18 nations du Pacifique (Fip pour Forum des Îles du Pacifique) à exiger la fermeture d'un camp de rétention financé par l'Australie sur l'île de Nauru, minuscule…

Lire plus ›

Migrants: Un bateau rejeté par l'Italie et par Malte

11-06-2018 dans ONG dans le monde
Le 11 juin, le navire qui compte à son bord 629 migrants venus d'Afrique, dont 123 mineurs isolés, 11 enfants en bas âge et 7 femmes enceintes, était toujours bloqué en Méditerranée, à 28 milles nautiques de Malte et à 32 des côtes siciliennes.

Lire plus ›

Abus sexuels en Haïti: le directeur général d'Oxfam GB démisionne

17-05-2018 dans ONG dans le monde
Le directeur général d'Oxfam GB, Mark Goldring, a annoncé le 16 mai sa démission, pour offrir un nouveau départ à l'ONG. La réputation de cette dernière a souffert après les révélations d'abus sexuels commis par certains de ses employés en Haïti.

Lire plus ›

Magazine en cours (Sept-Nov 2018)

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2