Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo : Giles Clarke/OCHA)

Yémen: conflit, choléra et enquêtes

8-09-2017 dans ONG dans le monde

Les Nations unies ont appelé le 5 septembre au déclenchement d’une enquête internationale indépendante sur le conflit qui oppose le gouvernement aux rebelles chiites Houthis, dans un rapport publié par leur Haut-Commissariat aux droits de l’Homme.

« La réticence de la communauté internationale à demander justice pour les victimes du conflit au Yémen est une honte et contribue, à divers titres, à l’horreur permanente qui sévit dans le pays », a dénoncé le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein.

Entre autres, en amplifiant l’épidémie de choléra qui a infecté plus de 612 000 personnes et en a tué plus de 2000 depuis avril dernier, selon les données de l’OMS et du ministère de la Santé yéménite transmises le 5 septembre.

Environ 3 000 nouveaux cas suspectés de choléra sont comptabilisés chaque jour dans certaines régions. « L’OMS est en train d’enquêter sur les raisons de cette augmentation [et] de déterminer si ces chiffres sont exacts » a précisé le porte-parole Tarik Jasarevic de l’OMS.

De son côté, le Coordonnateur des affaires humanitaires à la mission permanente du Yémen aux Nations unies à Genève, Mohammed Fakher, a rappelé le 5 septembre, en conférence vidéo avec l’Observatoire canadien sur les crises et l'aide humanitaire, que la crise yéménite est « la pire crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale », car plus de 17 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire, dont 7 millions en situation de famine. Il a souligné que la difficulté d’accès à la population civile et le manque d’infrastructures médicales dans ce contexte de conflit ont des conséquences dévastatrices, dont la mort d’un enfant « toutes les 10 minutes ».

Selon l’ONU, le conflit avec les rebelles houthis, soutenus par l’Iran, a fait au moins 10 000 morts, dont une moitié de civils, depuis le déclenchement de l’intervention saoudienne de soutien au gouvernement yéménite, en mars 2015.

(Sources : Avec ONU, France24)

Dans la catégorie ONG dans le monde

Inde: la pollution aurait fait perdre 10 ans d'espérance de vie aux habitants de New Delhi

23-11-2018 dans Asie-Pacifique
Les résidents de la capitale indienne, New Delhi, auraient perdu en moyenne près de dix années d'espérance de vie à cause de la pollution de l'air aux particules fines.

Lire plus ›

Arabie saoudite: Amnesty dénonce la torture des militants des droits de l'Homme

21-11-2018 dans Moyen-Orient
Des militants saoudiens des droits de l'homme ont été torturés et harcelés sexuellement lors de leur détention, a dénoncé Amnesty International le 20 novembre.

Lire plus ›

Yémen: risque de famine imminente

24-10-2018 dans ONG dans le monde
Le chef de l'humanitaire des Nations Unies, Mark Lowcock, a lancé un cri d'alarme le 23 octobre devant le Conseil de sécurité sur le risque que la famine affecte la moitié de la population du Yémen, soit 14 millions de personnes.

Lire plus ›

Nicaragua: répression et représailles passent inaperçues

14-09-2018 dans ONG dans le monde
La liberté d'expression est dangereusement menacée au Nicaragua et requiert une action urgente de la part de la communauté internationale, a prévenu le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) dans un rapport rendu public le 29 août.

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2