Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo: Helena Carplo / IRIN News)

Venezuela:l'ONU dénonce un usage excessif de la force

8-08-2017 dans ONG dans le monde

L’ONU a de nouveau condamné le 8 août « l’usage excessif de la force » et a accusé les forces de sécurité vénézuéliennes d’avoir causé la mort d’au moins soixante-treize manifestants antigouvernementaux.

Une trentaine d’autres morts serait imputée à des groupes armés progouvernementaux, qui circulent à moto en brandissant des armes à feu.

« Depuis le début des manifestations, en avril, on constate une tendance évidente à l’usage excessif de la force à l’encontre des manifestants, a déclaré dans un communiqué le Haut-commissaire aux droits humains, Zeid Ra’ad Al-Hussein.Plusieurs milliers de personnes ont été placées en détention arbitraire, beaucoup auraient été victimes de mauvais traitements et même de torture. »

L’enquête n’a pas pu être menée sur place, les autorités vénézuéliennes ayant refusé l’accès du pays aux enquêteurs de l’ONU.

Mais M. Zeid a chargé une équipe de spécialistes des droits humains d’interviewer à distance cent trente-cinq victimes et leurs familles, ainsi que des témoins, des journalistes, des avocats, des médecins, et des membres du bureau de la procureure générale.

« Ces violations se produisent alors même que s’effondre l’Etat de droit au Venezuela, dans un climat d’attaques constantes du gouvernement contre l’Assemblée nationale et contre la procureure générale. Les responsables gouvernementaux les plus haut placés sont responsables des violations des droits enregistrées par nos services ».

Aucun chiffre officiel ne permet d’établir le nombre de personnes détenues. Mais « des estimations fiables suggèrent qu’entre le 1er avril, date à laquelle ont commencé les manifestations de masse, et le 31 juillet, plus de 5 051 personnes ont été placées en détention arbitraire », écrit le Haut-commissariat.

M. Zeid a exhorté les autorités de Caracas à « stopper sans délai tout recours excessif à la force contre les manifestants, à mettre un terme aux détentions arbitraires et à libérer toutes les personnes détenues arbitrairement ». Mardi, la Cour suprême du Venezuela a annoncé la condamnation à quinze mois de prison de Ramon Muchacho, maire du district de Chacao, dans l’est de Caracas, bastion de l’opposition. En savoir plus sur

(Source: Le Monde)

Dans la catégorie ONG dans le monde

Migrants: Un bateau rejeté par l'Italie et par Malte

11-06-2018 dans ONG dans le monde
Le 11 juin, le navire qui compte à son bord 629 migrants venus d'Afrique, dont 123 mineurs isolés, 11 enfants en bas âge et 7 femmes enceintes, était toujours bloqué en Méditerranée, à 28 milles nautiques de Malte et à 32 des côtes siciliennes.

Lire plus ›

Abus sexuels en Haïti: le directeur général d'Oxfam GB démisionne

17-05-2018 dans ONG dans le monde
Le directeur général d'Oxfam GB, Mark Goldring, a annoncé le 16 mai sa démission, pour offrir un nouveau départ à l'ONG. La réputation de cette dernière a souffert après les révélations d'abus sexuels commis par certains de ses employés en Haïti.

Lire plus ›

Myanmar: plus de 720 000 enfants rohingyas menacés

1-03-2018 dans ONG dans le monde
Des efforts urgents sont nécessaires pour venir en aide à plus de 720 000 enfants rohingyas menacés soit par l'approche de la saison des cyclones au Bangladesh, soit par la violence et le déni de leurs droits fondamentaux au Myanmar, a alerté le Fonds des Nations Unies pour l'enfance…

Lire plus ›

Oxfam: 26 nouveaux cas de comportements sexuels inappropriés

20-02-2018 dans ONG dans le monde
L'ONG britannique Oxfam enquête sur 26 nouveaux cas de comportements sexuels inappropriés, a annonce le directeur général de l'ONG, Mark Goldring, ce 20 février.

Lire plus ›

Magazine en cours (Juin-Août 2018)

Menu secondaire

 

 

Menu de navigation 2