Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

Urgence: #MeToo au sein des ONG

Urgence: #MeToo au sein des ONG

#MeToo au sein des ONG
L’omerta entretenue par les hiérarchies

Par Zora Ait El Machkouri

La révélation des cas d’inconduites sexuelles au sein d’Oxfam Grande-Bretagne en Haïti qui a ébranlé la sphère — censée être irréprochable — de l’humanitaire et de la coopération internationale en février dernier continue de faire des vagues à travers le monde. Sans Frontières, qui en a fait le dossier spécial de son dernier numéro, poursuit sa couverture de ce qui est devenu un enjeu de crédibilité pour les ONG.

En avril, l’humanitaire de renom et fondateur de l’ONG canadienne Street Kids International Peter Dalglish a été arrêté dans sa villa népalaise, alors qu’il était compagnie de deux jeunes de 12 et 14 ans. Accusé d’agression sexuelle sur des enfants, l’homme de 60 ans risque une peine d’emprisonnement de 13 ans. Un « fait divers » qui s’ajoute à la triste liste des accusations d’inconduites sexuelles dans le monde humanitaire, médiatisées depuis que journal britannique The Times a rapporté que des dirigeants d’Oxfam GB avaient eu recours à des prostituées et abusé sexuellement de mineures en Haïti à la suite du séisme de 2010.

Dans le cas de Peter Dalglish, la gravité des accusations est frappante, et proportionnelle à la renommée de l’accusé. Au milieu des années 1980, le sexagénaire travaillait pour les Nations unies au Soudan, où il a créé une école pour les enfants de la rue. L’ONG qui en est née, Street Kids International, a fusionné avec Save the Children en 2015. Ancien représentant canadien du Programme des Nations unies pour les établissements humains en Afghanistan et membre fondateur d’Ashoka Canada, l’accusé est aussi lauréat de trois doctorats honorifiques et du Weldon Award for Unselfish Public Service de l’École de droit de l’université canadienne Dalhousie, en Nouvelle-Écosse. Il a même reçu la médaille de l’Ordre du Canada en 1996.

Ainsi, il officiait depuis des décennies dans le secteur humanitaire. Une question demeure donc : depuis quand avait-il ce genre de comportements ? Combien d’enfants a-t-il approchés de la sorte ? Ses supérieurs hiérarchiques ont-ils fermé les yeux ?

C’est qu’une constante se dégage de plus en plus des témoignages de victimes d’agressions au sein des grandes ONG humanitaires : la haute direction couvre presque systématiquement les abus.

Lire l'article complet

Dans la catégorie Numéro 38 (Juin-Août 2018)

Édito: Solidarité versus populisme

Depuis quatre ans, près de 15 000 hommes, femmes et enfants sont morts noyés en tentant de traverser cette mer intercontinentale à bord d'embarcations de fortune. En septembre 2015, la mort du petit Aylan — un Syrien de 3 ans échoué sur une plage turque — a bouleversé le monde entier,…

Lire plus ›

Droits de l'homme: Défendre le droit à l'information

En plus d'être inscrit à la Déclaration universelle des droits de l'homme, le droit à l'information est l'une des cibles des Objectifs de développement durable onusiens. Pourtant, seuls 21 pays africains ont adopté une loi le protégeant tant bien que mal, déplorent de nombreux…

Lire plus ›

Solidarité: Les migrants entre l'impasse et la répression

La situation des migrants en France, dont ceux originaires du continent africain, préoccupe plusieurs ONG. Au point où une trentaine d'entre elles ont lancé une pétition à la mi-mai pour dénoncer leurs conditions de vie dans les campements parisiens. La future législation Asile et Immigration…

Lire plus ›

Entrevue: "La travail décent est mis en péril dans les industries extractives du Togo"

Le secteur extractif représentait 22 % du total des exportations du Togo en 2015, contre 18,5 % en 2013, selon l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques et Démographiques. Et le nombre de permis d'exploration minière n'a pas cessé de croître depuis 2011. Ce dynamisme…

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2