Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo: Lauren Seibert/Human Rights Watch)

Sénégal: échec de la campagne contre la mendicité juvénile

11-07-2017 dans ONG en Afrique

Dans un rapport publié le 11 juillet, des ONG déplorent l'échec, après un an, d'une vaste opération pour retirer des rues les quelque 50 000 enfants mendiants, essentiellement des pensionnaires d'écoles coraniques.

Ces enfants, dits "talibés", sont obligés de mendier chaque jour un quota d'argent, de riz ou de sucre pour leur maître d'école sous peine de sévices physiques ou psychologiques.

Lancé en juin 2016 à Dakar, le programme de "retrait des enfants de la rue", sous la direction du ministère sénégalais de la Famille et de l'Enfance, avait "rencontré un certain succès", soulignent Human Rights Watch (HRW) et la Plateforme pour la Promotion et la Protection des droits de l'homme (PPDH), une coalition d'organisations sénégalaises.

Mais, "un an plus tard, le programme n'a pourtant guère eu d'effet sur les chiffres alarmants qui concernent les enfants qui sont victimes d'exploitation, d'abus et de négligence au quotidien", selon le rapport. Au cours de plus de 60 opérations menées par la police et les travailleurs sociaux, entre juin 2016 et mars 2017, près de 1550 enfants mendiants ont été recueillis, dont 1089 talibés, souligne le bilan de HRW et de la PPDH.

Si plusieurs centaines d'entre eux ont pu rejoindre leurs familles après être passés par des centres d'accueil, plus d'un millier de talibés ont été renvoyés auprès de leurs maîtres coraniques, soulignent les ONG qui mettent en cause notamment l'absence d'une répression dissuasive envers les maîtres impliqués dans cette mendicité forcée.

Une loi sénégalaise contre la mendicité des mineurs, datant de 2005 et rarement appliquée, prévoit deux à cinq ans de prison et une amende allant de 500 000 FCFA à 2 millions de FCFA (762 à 3050 euros).

Pour lire le rapport

(Source: VOA Afrique)

Dans la catégorie ONG en Afrique

République démocratique du Congo: le virus Ebola fait plus de 200 morts

12-11-2018 dans ONG en Afrique
Le cap des 200 décès a été franchi en République démocratique du Congo depuis le début de la dixième épidémie du virus Ebola en août.

Lire plus ›

Liberia : une ONG américaine reconnaît des viols sur des jeunes filles

15-10-2018 dans ONG en Afrique
L'ONG américaine More Than Me a présenté ses excuses, le 12 octobre, pour des viols de jeunes filles dans une école qu'elle dirigeait au Liberia.

Lire plus ›

Mauritanie: droits bafoués pour les survivantes de viol selon HRW

5-09-2018 dans ONG en Afrique
Dans un rapport publié le 5 septembre, l'ONG Human Rights Watch (HRW) déclare que la criminalisation des relations sexuelles hors mariage en Mauritanie met en danger les survivantes de viol.

Lire plus ›

Médecins Sans Frontières: un autre scandale d'abus sexuels en Afrique au sein de l'ONG?

21-06-2018 dans ONG en Afrique
La BBC publie le 21 juin une série de témoignages d'ex-employées de Médecins sans frontières (MSF), selon lesquels des membres de l'ONG auraient eu recours à des prostituées lors de diverses missions en Afrique. Un comportement «répandu», selon ces témoignages anonymes.

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2