Niveau du haut

Le magazine international de référence depuis 2008!

Éthiques et Sociétés Communication

Spiruline

Santé: La spirale positive de la spiruline

Serait-il possible de mettre fin à la malnutrition dans les pays du Sud à l’aide d’un produit de luxe considéré comme un super-aliment dans les pays du Nord? Antenna Technologies France y croit. L’ONG estime en effet que la spiruline, une micro-algue « aux propriétés exceptionnelles », est une candidate parfaite pour assurer la santé et des revenus décents à la population subsaharienne.

Par Arnaud Stopa

Déjà adulée par les végétaliens et les sportifs de haut niveau, qui n’hésitent pas à payer le prix fort pour obtenir cette substance odorante, la spiruline pourrait être en voie de combler les carences des populations subsahariennes sous-alimentées. Il faut dire que les caractéristiques de cette micro-algue, composée à 60% de protéines, faible en calories et source astronomique de fer, de bêta-carotène – précurseur de la vitamine A – et de potassium en plus d’une trentaine d’oligoéléments, sont prometteuses.

L’intérêt pour la spiruline réapparait — les Européens ont découvert l’« algue bleue » auprès des Aztèques — dans les années 1960 avec les recherches de Jean Léonard, un botaniste belge intrigué par une tribu du lac Tchad qui affichait une meilleure santé que ses voisines. Il a alors découvert que les gens se nourrissaient de spiruline, puisqu’elle poussait naturellement dans le lac.

Quelques années plus tard, en 1974, l’Organisation des Nations unies fait pour la première fois la promotion cette cyanobactérie en forme de spirale qu’elle considère comme un « aliment d’avenir ». Il faut toutefois attendre 2003 pour que l’ONU crée l’IIMSAM, acronyme anglophone pour l’Institution intergouvernementale pour l’utilisation des micro-algues spiruline contre la malnutrition, un organe de promotion et d’aide au développement de fermes de spiruline.

Même si son apparition remonte aux origines de la vie terrestre, peu d’études scientifiques ont été publiées sur la spiruline à ce jour (voir Quelques études récentes sur la spiruline). Toutefois, il est communément admis par la communauté scientifique qu’un à deux grammes de cette micro-algue par jour suffisent à pourvoir aux besoins en nutriment d’un habitant du Nord. Dans les pays du Sud, il faut plutôt compter cinq grammes, en raison des carences endémiques enregistrées à plusieurs endroits. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a d’ailleurs qualifié la spiruline de « principale arme des populations contre la malnutrition et les famines » en 2005.

Encourager le développement local

Il y a 25 ans, l’ONG Antenna Technologies a été fondée en Suisse en vue de faire de la « recherche et [de la] diffusion de technologies adaptées aux besoins essentiels de l’extrême pauvreté avec pour objectif transfert de compétences et pérennité ». C’est tout naturellement que l’organisme s’est tourné vers la culture de spiruline pour tenter de combattre la malnutrition. « Ce n’est pas très compliqué à mettre en place et tout se trouve déjà localement, explique Diane de Jouvencel, directrice d’Antenna Technologies France (ATF). Tout est très artisanal, mais il faut de la rigueur et beaucoup d’attention. »

Pour lire l'article complet

 

Dans la catégorie Numéro 30 - Magazine humanitaire

Droits de l'homme: Entrevue de la militante congolaise Justine Masika Bihamba

La militante congolaise Justine Masika Bihamba lutte pour la protection des femmes dans la province du Nord Kivu, en République Démocratique du Congo (RDC), un pays en guerre depuis 20 ans. Elle y a fondé le collectif la Synergie des Femmes pour les Victimes de violences Sexuelles (SFVS) en 2002,…

Lire plus ›

Solidarité: Fabriquer des voitures à Madagascar grâce à des fripes françaises

À Fianarantsoa, au sud-est de Madagascar, une entreprise à but socio-économique rachète des vêtements issus de dons français pour les revendre à des marchands de fripes locaux. Les bénéfices du centre de tri textile ont permis au Relais Madagascar de développer progressivement cinq autres…

Lire plus ›

Urgence: Grave insécurité alimentaire au Soudan du Sud et en Somalie

Le Soudan du Sud et la Somalie font aujourd'hui face à une situation d'urgence imputable aux guerres civiles et aux sécheresses successives qui privent leurs populations de nourriture. Alors que cette conjoncture a déjà déraciné le quart de leur population respective, presque autant de…

Lire plus ›

Dossier spécial: Entrevue exclusive de la ministre Marie-Claude Bibeau

Depuis le 4 novembre, le Canada a une nouvelle ministre du Développement international et de la Francophonie : Marie-Claude Bibeau. Sans Frontières s'est entretenue avec celle qui a commencé sa carrière à l'Agence canadienne de développement international (ACDI), entre autres au Maroc…

Lire plus ›

Magazine en cours




Téléchargez ici

Menu secondaire

 
 
 

Menu de navigation 2