Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo: Joseph Mankamba / OCHA-RDC)

République démocratique du Congo : plus de 11 000 Congolais contraints de se réfugier en Angola

24-04-2017 dans Humanitaire

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé le 21 avril que plus de 11 000 Congolais se sont réfugiés en Angola suite au pic de violence qui a frappé le Kasai en République démocratique du Congo (RDC).

« Les points frontaliers et les villages situés en Angola ont connu une forte augmentation des arrivées de réfugiés, avec plus de 9 000 personnes arrivées jusqu'à présent pour le mois d'avril », a déclaré le porte-parole du HCR, Babar Baloch lors d'un point de presse à Genève.

La violence et l'instabilité au Kasaï ont débuté en août 2016 après la mort d'un chef traditionnel lors de combats avec les forces de sécurité et la situation s'est détériorée au cours des trois premiers mois de 2017.

Selon le HCR, le conflit brutal dans cette région autrefois pacifique a déjà déplacé plus d'un million de civils à l'intérieur de la RDC depuis mi-2016. Ceux qui fuient vers l'Angola continuent d'arriver principalement à Dundo, la capitale du nord-est de la province de Luanda-Norte.

« Les réfugiés ont signalé fuir des attaques de groupes de milices qui visent la police, les militaires et les civils soupçonnés de soutenir ou de représenter le gouvernement », a indiqué M. Baloch. « Après avoir fui les forces rebelles et gouvernementales, certains réfugiés ont du se cacher dans la forêt pendant plusieurs jours avant de fuir en Angola », a-t-il ajouté, soulignant que ces derniers arrivent dans des conditions désespérées, sans accès à de l'eau potable, à de la nourriture ou à un abri.

La situation chez les enfants réfugiés est désastreuse. Beaucoup d'entre eux arrivant malnutris et malades, souffrant de diarrhée, de fièvre et de paludisme. Deux enfants sont déjà décédés de malnutrition sévère et le HCR est préoccupé par le sort d'autres personnes qui souffrent de niveaux inquiétants d'insécurité alimentaire et de maladies.

Le HCR, le gouvernement angolais et les partenaires coordonnent leur aide aux réfugiés congolais L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés coordonne actuellement la réponse aux réfugiés avec le gouvernement angolais, les autorités locales et ses partenaires sur le terrain.

Le HCR expédie actuellement des tentes familiales, des kits de cuisine, des couvertures, des moustiquaires, des matelas et d'autres articles de secours essentiels dans la région. « Davantage d'aide est nécessaire, car les réfugiés sont contraints de rester dans des immeubles de fortune dans les villages frontaliers », a prévenu le porte-parole.

La saison humide de l'Angola atteint un sommet en avril et le HCR est particulièrement préoccupé par les pluies en cours - ce qui pourrait compliquer davantage les conditions de vie et la santé des réfugiés, en particulier les plus vulnérables, tels que les femmes, les enfants, les personnes âgées et les personnes handicapées.

(Source: ONU)

Dans la catégorie Humanitaire

Sahel: Augmentation de plus de 50 % d'enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère

4-12-2018 dans Afrique
Plus de 1,3 million d'enfants âgés de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë sévère dans la région du Sahel, le nombre le plus élevé depuis au moins une décennie

Lire plus ›

Lac Tchad: la « grave crise humanitaire » régionale persiste

15-09-2018 dans Humanitaire
Dix millions de personnes vivant dans la région du lac Tchad — à cheval sur le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le Tchad — ont besoin d'une assistance vitale quotidienne, ont alerté de hauts responsables onusiens le 3 septembre.

Lire plus ›

Méditerranée : un mois de juin meurtrier pour les migrants

20-07-2018 dans Humanitaire
Selon l'Agence de l'ONU pour les migrations (OIM), la route de la Méditerranée centrale reliant l'Italie à l'Afrique du Nord a enregistré au mois de juin dernier le plus grand nombre de décès le long de ce canal au cours des quatre dernières années.

Lire plus ›

Monde: Le nombre de déplacés internes suite aux conflits atteint 68,5 millions

19-06-2018 dans Humanitaire
Le nombre de réfugiés et de déplacés internes suite aux conflits dans le monde atteint 68,5 millions. Un chiffre qui comprend pour environ la moitié d'enfants, déplore ce 19 juin l'ONU.

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2