Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

Oxfam: 26 nouveaux cas de comportements sexuels inappropriés

Oxfam: 26 nouveaux cas de comportements sexuels inappropriés

20-02-2018 dans ONG dans le monde

L'ONG britannique Oxfam enquête sur 26 nouveaux cas de comportements sexuels inappropriés, a annoncé le directeur général de l'ONG, Mark Goldring, ce 20 février. Ces cas s'ajoutent aux nombreux abus commis par certains de ses employés déployés en Haïti après le séisme meurtrier de 2010.

Seize de ces 26 cas concernent les programmes internationaux de l'ONG, et se rapportent à "des événements récents comme d'autres historiquement plus anciens", a précisé Mark Goldring devant les membres d'une commission parlementaire britannique.

Le directeur général d'Oxfam s'est excusé au nom de l'ONG pour son traitement des abus commis en Haïti et en son nom, pour des déclarations perçues comme des tentatives de minorer les faits. "Je suis désolé, nous sommes désolés, pour les dommages qu'Oxfam a causés."

Un rapport interne de l'ONG, remis au gouvernement haïtien le 19 février, a dévoilé les nombreux abus de la mission humanitaire déployée en Haïti après le séisme meurtrier de 2010.

Un responsable y reconnaît avoir payé des prostituées, tandis que des employés sont accusés de harcèlement et d'intimidation, et un témoin a été menacé physiquement.

Environ 7000 donateurs réguliers ont interrompu leurs versements ces dix derniers jours et certaines entreprises s'interrogent sur leur soutien à l'ONG, selon le directeur général.

Oxfam a annoncé une série de mesures dont la création d'une commission "indépendante" qui passera en revue la culture et les pratiques de l'ONG.

Le scandale s'est aussi étendu à d'autres organisations humanitaires, dont Save the Children. L'ONG britannique est accusée d'avoir laissé partir sans sanction un de ses employés, Brendan Cox, alors qu'il lui était reproché un comportement sexuel inapproprié envers des collègues féminines.

Le directeur général de Save the children, Kevin Watkins, et le directeur de l'ONG pour la sauvegarde de l'enfant, Steve Reeves, comparaissaient aussi devant la commission parlementaire à Londres. Kevin Watkins, a expliqué que son ONG avait produit par le passé deux rapports mettant en garde contre la propension "de prédateurs masculins" à s'engager dans l'humanitaire pour commettre des abus. Selon lui, rien qu'en 2016 l'ONG a identifié "193 cas" problématiques concernant des enfants, ayant conduit à une vingtaine d'enquêtes policières et onze licenciements.

(Source: FranceTVinfo.fr, Le Point)

Dans la catégorie ONG dans le monde

Inde: la pollution aurait fait perdre 10 ans d'espérance de vie aux habitants de New Delhi

23-11-2018 dans Asie-Pacifique
Les résidents de la capitale indienne, New Delhi, auraient perdu en moyenne près de dix années d'espérance de vie à cause de la pollution de l'air aux particules fines.

Lire plus ›

Arabie saoudite: Amnesty dénonce la torture des militants des droits de l'Homme

21-11-2018 dans Moyen-Orient
Des militants saoudiens des droits de l'homme ont été torturés et harcelés sexuellement lors de leur détention, a dénoncé Amnesty International le 20 novembre.

Lire plus ›

Yémen: risque de famine imminente

24-10-2018 dans ONG dans le monde
Le chef de l'humanitaire des Nations Unies, Mark Lowcock, a lancé un cri d'alarme le 23 octobre devant le Conseil de sécurité sur le risque que la famine affecte la moitié de la population du Yémen, soit 14 millions de personnes.

Lire plus ›

Nicaragua: répression et représailles passent inaperçues

14-09-2018 dans ONG dans le monde
La liberté d'expression est dangereusement menacée au Nicaragua et requiert une action urgente de la part de la communauté internationale, a prévenu le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) dans un rapport rendu public le 29 août.

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2