Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Photo: OCHA/Saviano Abreu)

Mozambique: le cyclone Kenneth a fait 38 morts et détruit 35 000 maisons

30-04-2019 dans Afrique

« Selon les rapports du gouvernement, au moins 38 personnes sont mortes au Mozambique et au moins quatre aux Comores après le cyclone », a déclaré le 30 avril à Genève, Jens Laerke, porte-parole du Bureau de Coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

Le gouvernement des Comores a également demandé une assistance internationale.

Au Mozambique, le cyclone a partiellement ou totalement détruit près de 35 000 maisons, laissant ainsi des milliers de personnes sans abri. Près de 200 salles de classe ont été également endommagées, privant ainsi des enfants d’école.

Au moins 14 établissements de santé ont aussi été touchés. Selon OCHA, environ 21 000 personnes se sont réfugiées dans des centres d’hébergement après la destruction de leurs villages par le cyclone. Le personnel d’OCHA qui a participé à une évaluation aérienne il y a quelques jours a déclaré que certains villages donnaient l’air d’avoir été rasés au bulldozer.

De son côté, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est dit préoccupée du sort de personnes complètement isolées et ayant besoin d’aide.

« De nombreuses familles ont perdu tous leurs biens, y compris les plantations et le bétail nécessaires pour gagner leur vie », a indiqué Charlie Yaxley, porte-parole du HCR.

Pour le Programme alimentaire mondial (PAM), les ravages causés par le cyclone sont aggravés par l’impact sur l’agriculture, les moyens de subsistance et la situation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. D’ailleurs, les évaluations préliminaires du gouvernement mozambicain font état de 31 300 hectares de perte de récolte.

Sur un autre plan, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) redoute que les intempéries augmentent les risques du choléra et du paludisme dans les zones touchées par le cyclone. « Les deux maladies sont endémiques dans les zones touchées », a relevé Tarik Jasarevic, porte-parole de l’OMS.

(Source:ONU)

Dans la catégorie Afrique

République démocratique du Congo: plus de 6.000 morts dans la « pire épidémie de rougeole au monde »

13-01-2020 dans ONG en Afrique
L'épidémie de rougeole qui sévit en République démocratique du Congo (RDC) est « la pire au monde » et a tué plus de 6000 personnes en un an, a indiqué le 7 janvier l'Organisation mondiale de la Santé

Lire plus ›

Environnement: un tiers de la flore tropicale africaine menacée d'extinction

2-12-2019 dans Afrique
Le tiers des espèces de plantes tropicales en Afrique (32 %) sont probablement ou potentiellement menacées d'extinction, selon une estimation publiée le 20 novembre dans la revue Science Advances.

Lire plus ›

Cameroun: Une jeune fille de 14 ans primée pour son travail contre l'extrémisme

28-11-2019 dans Bonnes nouvelles
La Camerounaise Divina Maloum a reçu le 20 novembre le Prix international de la paix pour les enfants – décerné par l'organisation néerlandaise KidsRights – pour son travail avec les jeunes victimes de violences extrémistes

Lire plus ›

Sahel central: crise humanitaire qui s'étend dans toute la région

26-11-2019 dans Humanitaire
Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies s'est alarmé le 19 novembre de l'aggravation de la crise humanitaire dans la région du Sahel central - qui englobe le Burkina Faso, le Mali et le Niger - et qui est alimentée par de violents affrontements entre groupes armés, des déplacements…

Lire plus ›

Magazine en cours




Téléchargez ici

Menu secondaire

 
 
 

Menu de navigation 2