Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Photo: OCHA/Saviano Abreu)

Mozambique: le cyclone Kenneth a fait 38 morts et détruit 35 000 maisons

30-04-2019 dans Afrique

« Selon les rapports du gouvernement, au moins 38 personnes sont mortes au Mozambique et au moins quatre aux Comores après le cyclone », a déclaré le 30 avril à Genève, Jens Laerke, porte-parole du Bureau de Coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

Le gouvernement des Comores a également demandé une assistance internationale.

Au Mozambique, le cyclone a partiellement ou totalement détruit près de 35 000 maisons, laissant ainsi des milliers de personnes sans abri. Près de 200 salles de classe ont été également endommagées, privant ainsi des enfants d’école.

Au moins 14 établissements de santé ont aussi été touchés. Selon OCHA, environ 21 000 personnes se sont réfugiées dans des centres d’hébergement après la destruction de leurs villages par le cyclone. Le personnel d’OCHA qui a participé à une évaluation aérienne il y a quelques jours a déclaré que certains villages donnaient l’air d’avoir été rasés au bulldozer.

De son côté, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est dit préoccupée du sort de personnes complètement isolées et ayant besoin d’aide.

« De nombreuses familles ont perdu tous leurs biens, y compris les plantations et le bétail nécessaires pour gagner leur vie », a indiqué Charlie Yaxley, porte-parole du HCR.

Pour le Programme alimentaire mondial (PAM), les ravages causés par le cyclone sont aggravés par l’impact sur l’agriculture, les moyens de subsistance et la situation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. D’ailleurs, les évaluations préliminaires du gouvernement mozambicain font état de 31 300 hectares de perte de récolte.

Sur un autre plan, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) redoute que les intempéries augmentent les risques du choléra et du paludisme dans les zones touchées par le cyclone. « Les deux maladies sont endémiques dans les zones touchées », a relevé Tarik Jasarevic, porte-parole de l’OMS.

(Source:ONU)

Dans la catégorie Afrique

Afrique de l'Ouest et centrale: les fermetures d'écoles ont triplé en deux ans

28-08-2019 dans Afrique
En juin 2019, 9272 écoles étaient fermées ou n'étaient plus opérationnelles au Burkina Faso, au Cameroun, au Mali, au Niger, au Nigéria, en République centrafricaine, en République démocratique du Congo et au Tchad en raison de l'insécurité – soit trois fois le nombre enregistré…

Lire plus ›

Nigeria: une crise humanitaire qui perdure

5-08-2019 dans Afrique
Cette crise humanitaire demeure l'une des plus graves au monde, avec 7,1 millions de personnes ayant besoin d'une aide vitale et 1,8 million de personnes déracinées - dont la grande majorité sont des femmes et des enfants.

Lire plus ›

Faim dans le monde: une hausse pour la 3ème année consécutive

19-07-2019 dans Afrique
La faim dans le monde continue d'affecter de plus en plus de personnes à cause des conflits et des dérèglements climatiques.

Lire plus ›

Ouganda: un pasteur américain au « remède miracle » recherché

27-05-2019 dans Afrique
Les autorités ougandaises ont affirmé le 21 mai qu'elles recherchent un pasteur américain accusé d'avoir distribué un « remède miracle » à base d'eau de Javel industrielle.

Lire plus ›

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2