Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo: OCHA Gemma Cortes)

Monde: l'insécurité alimentaire grave augmente

31-03-2017 dans ONG dans le monde

Un nouveau rapport de l'ONU et de l'Union européenne, publié le 31 mars, fait état de 108 millions de personnes qui font face à la famine dans le monde suite à une combinaison de facteurs (conflits, conditions climatique extrêmes et prix record des denrées). Soit une augmentation de 35% des personnes confrontées à cette « insécurité alimentaire grave » par rapport à 2015.

On parle d'insécurité alimentaire grave pour faire référence aux personnes souffrant déjà d'une malnutrition aiguë et qui n'ont pas les moyens de subvenir à leurs besoins énergétiques de manière durable.

Cette insécurité alimentaire risque de s'aggraver encore cette année, dans la mesure où la famine menace directement quatre zones: le Soudan du Sud, la Somalie, le Yémen et le nord-est du Nigeria.

Selon ce Rapport mondial sur les crises alimentaires de 2017, issu d'une collaboration entre l'Union européenne, l'USAID/FEWSNET, l'ONU, la FAO, le PAM et l’UNICEF, les conflits civils sont un facteur majeur dans 9 des 10 pires crises humanitaires, soulignant le lien fort entre paix et sécurité alimentaire. D'autres facteurs entrent parfois en compte comme les conditions météorologiques, principalement des sécheresses et pluies irrégulières causées par le phénomène El Nino.

« Les pertes humaines et celles liées aux ressources ne feront qu'augmenter si nous laissons la situation se détériorer », a déclaré le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva. « Nous pouvons empêcher que des gens meurent de famine, mais si nous n'intensifions pas nos efforts pour sauver, protéger et investir dans les moyens d'existence ruraux, dix millions de personnes resteront en situation d'insécurité alimentaire grave ».

« C'est une course contre la montre, le monde doit agir maintenant pour sauver les vies et les moyens d'existence des millions de personnes », a souligné Ertharin Cousin, directrice du Programme alimentaire mondial.

(Source : avec ONU)

Dans la catégorie ONG dans le monde

Inde: la pollution aurait fait perdre 10 ans d'espérance de vie aux habitants de New Delhi

23-11-2018 dans Asie-Pacifique
Les résidents de la capitale indienne, New Delhi, auraient perdu en moyenne près de dix années d'espérance de vie à cause de la pollution de l'air aux particules fines.

Lire plus ›

Arabie saoudite: Amnesty dénonce la torture des militants des droits de l'Homme

21-11-2018 dans Moyen-Orient
Des militants saoudiens des droits de l'homme ont été torturés et harcelés sexuellement lors de leur détention, a dénoncé Amnesty International le 20 novembre.

Lire plus ›

Yémen: risque de famine imminente

24-10-2018 dans ONG dans le monde
Le chef de l'humanitaire des Nations Unies, Mark Lowcock, a lancé un cri d'alarme le 23 octobre devant le Conseil de sécurité sur le risque que la famine affecte la moitié de la population du Yémen, soit 14 millions de personnes.

Lire plus ›

Nicaragua: répression et représailles passent inaperçues

14-09-2018 dans ONG dans le monde
La liberté d'expression est dangereusement menacée au Nicaragua et requiert une action urgente de la part de la communauté internationale, a prévenu le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) dans un rapport rendu public le 29 août.

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2