Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo: HCR/ Roger Arnold)

Monde: Le nombre de déplacés internes suite aux conflits atteint 68,5 millions

19-06-2018 dans Humanitaire

Le nombre de réfugiés et de déplacés internes suite aux conflits dans le monde atteint 68,5 millions. Un chiffre qui comprend pour environ la moitié d'enfants, déplore ce 19 juin l'ONU.

Le bond enregistré en 2017 de 3,1 millions de personnes dépasse largement la progression de 2016 qui était de 300 000. Il s'explique notamment par le fort accroissement du nombre de réfugiés, tandis que le nombre de déplacés internes a très légèrement diminué, selon le rapport annuel du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

Au total, cela signifie qu'une personne sur 110 est déplacée dans le monde. Un constat qui sonne singulièrement alors que l'Aquarius ou le scandale des enfants migrants séparés de leurs parents à la frontière américaine marque l'actualité.

"Nous nous trouvons à un moment décisif où la réponse appropriée aux déplacements forcés à travers le monde exige une approche nouvelle et plus globale afin que les pays et les communautés ne soient plus laissés seuls face à ces situations", a déclaré le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi.

Selon le HCR, "les réfugiés qui ont fui leurs pays pour échapper aux conflits et à la persécution représentent 25,4 millions sur les 68,5 millions de personnes déracinées, soit un accroissement de 2,9 millions par rapport à 2016 et aussi la plus forte augmentation jamais enregistrée par le HCR pour une seule année".

Parallèlement, le nombre de demandeurs d'asile qui étaient toujours en attente de l'obtention du statut de réfugié fin 2017 a augmenté d'environ 300 000 pour atteindre 3,1 millions.

Les personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays sont au nombre de 40 millions, soit un peu moins que les 40,3 millions enregistrés en 2016.

En ce qui concerne les réfugiés, un peu plus d'un cinquième sont des Palestiniens. Les autres proviennent, pour une grande majorité de seulement cinq pays : Syrie, Afghanistan, Soudan du Sud, Birmanie et Somalie.

(Sources: NouvelObs, AFP, HCR)

Dans la catégorie Humanitaire

Syrie: plus de 280 000 déplacés en près d'un mois de violences

6-01-2020 dans Humanitaire
Plus de 280 000 Syriens ont été déplacés en près d'un mois en raison de l'intensification des combats dans le nord-ouest du pays. C'est ce qu'indique le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans son rapport daté du 30 décembre.

Lire plus ›

Sahel central: crise humanitaire qui s'étend dans toute la région

26-11-2019 dans Humanitaire
Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies s'est alarmé le 19 novembre de l'aggravation de la crise humanitaire dans la région du Sahel central - qui englobe le Burkina Faso, le Mali et le Niger - et qui est alimentée par de violents affrontements entre groupes armés, des déplacements…

Lire plus ›

Nigeria: une crise humanitaire qui perdure

5-08-2019 dans Afrique
Cette crise humanitaire demeure l'une des plus graves au monde, avec 7,1 millions de personnes ayant besoin d'une aide vitale et 1,8 million de personnes déracinées - dont la grande majorité sont des femmes et des enfants.

Lire plus ›

Somalie: sécheresse et crise alimentaire pour 2 millions de personnes

17-05-2019 dans Afrique
L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a émis le 15 mai une alerte sur la Somalie où près de 2,2 millions de personnes seront confrontées à une grave crise alimentaire entre juillet à septembre en raison de la sécheresse.

Lire plus ›

Magazine en cours




Téléchargez ici

Menu secondaire

 
 
 

Menu de navigation 2