Niveau du haut

Le magazine international de référence depuis 2008!

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo: MINUSMA / Marco Dormino)

Mali: deux attaques meurtrières contre l'ONU

14-08-2017 dans ONU

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a condamné le 14 août des attaques contre des camps de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à Douentza et à Tombouctou, au cours desquelles un Casque bleu, un soldat malien et un gendarme malien ont été tués, ainsi que six contractuels maliens.

Plusieurs autres personnes ont été blessées lors de ces attaques.

« Le Secrétaire général salue les efforts importants du Mali et des autres membres du Groupe des cinq pays du Sahel (G5 Sahel) pour combattre le terrorisme et l'extrémisme violent et promouvoir la paix et le développement dans la région », a ajouté son porte-parole.

La MINUSMA a indiqué que la première attaque a visé des camps de la MINUSMA à Douentza, dans la région de Mopti. Un Casque bleu et un soldat malien ont été tués et un autre Casque bleu blessé lors de cette attaque par des hommes armés non identifiés. Deux assaillants ont été abattus.

La deuxième attaque par des hommes armés non identifiés a visé le quartier-général de la MINUSMA dans la ville de Tombouctou. L'attaque a causé la mort de cinq gardes de sécurité de la MINUSMA, tous de nationalité malienne, d'un membre de la gendarmerie malienne et d'un agent civil contractuel de la MINUSMA. Un garde de sécurité malien et six Casques bleus ont été blessés, dont deux grièvement. Six assaillants ont été abattus lors de la riposte de la MINUSMA à l'attaque.

La MINUSMA a condamné ces attaques et a réitéré sa détermination à continuer de s'acquitter de ses responsabilités « en appui au Mali et à son peuple aux fins de contribuer à l'instauration d'une paix et d'une stabilité pérennes ».

(Source:ONU)

Dans la catégorie ONU

Angola: crise alimentaire au sud-ouest du pays

27-09-2021 dans Humanitaire
Plus de 1,3 million de personnes dans les trois provinces du sud-ouest de l'Angola (Cunene, Huila et Namibe) sont confrontées à une faim sévère alors que ce pays d'Afrique australe traverse sa pire sécheresse depuis 40 ans

Lire plus ›

RDC : l'ONU alerte sur l'ampleur alarmante des violences dans l'est du pays

22-03-2021 dans Humanitaire
La situation dans l'est de la RDC est marquée par une violence alarmante, avec une hausse annuelle de 21% des violations des droits de l'homme en 2020, a mis en garde, le 22 mars, la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet.

Lire plus ›

Afrique de l'Est: l'invasion de criquets pèlerins menace la sécurité alimentaire

5-03-2020 dans Afrique
Trois agences onusiennes appellent la communauté internationale à agir de manière plus décisive face aux essaims de criquets pèlerins qui envahissent l'Afrique de l'Est.

Lire plus ›

République démocratique du Congo: plus de 100 000 civils contraints de fuir les violences

12-02-2020 dans Afrique
L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés est vivement préoccupée par la détérioration de la situation dans le territoire de Beni, à l'est de la République démocratique du Congo où la violence a contraint plus de 100 000 civils à fuir leur foyer.

Lire plus ›

Magazine en cours




Téléchargez ici

Menu secondaire

 
 
 

Menu de navigation 2