Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo: Iom.int)

Libye: des migrants vendus sur des marchés aux esclaves

12-04-2017 dans ONG en Afrique

Selon un rapport publié le 11 avril par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) la traite d’êtres humains est une pratique de plus en plus fréquente chez les passeurs et un nombre croissant de migrants transitant par la Libye sont vendus sur des « marchés aux esclaves » avant d’être soumis au travail forcé ou à l’exploitation sexuelle.

Des migrants originaires d’Afrique de l’Ouest interrogés par l’organisation disent avoir été achetés et revendus dans des garages et des parkings de la ville de Sabha, au sud de la Libye, par laquelle passent de nombreux candidats à l’exil.

Selon Othman Belbeisi, qui dirige la mission de l’OIM en Libye, ces migrants sont vendus entre 200 et 300 dollars (entre 190 et 280 euros) et retenus deux à trois mois en moyenne.

« Les migrants sont vendus sur le marché comme s’ils étaient une matière première, explique-t-il. »

Originaires surtout du Nigeria, du Sénégal et de Gambie, les migrants sont capturés alors qu’ils font route vers le nord de la Libye, d’où ils comptent gagner l’Europe en traversant la Méditerranée. Ils sont la proie de groupes armés et de réseaux de passeurs qui tentent parfois de leur extorquer de l’argent.

La plupart des migrants sont utilisés comme travailleurs journaliers dans les secteurs de la construction et de l’agriculture. Certains sont rémunérés, mais d’autres sont contraints de travailler sans percevoir de salaire.

« En ce qui concerne les femmes, on nous a signalé beaucoup de mauvais traitements, de viols et des cas de prostitution forcée », rapporte Othman Belbeisi.

« Ce que l’on sait, c’est que les migrants qui tombent entre les mains des passeurs sont exposés à la malnutrition, aux abus sexuels, voire au meurtre, affirme Mohammed Abdiker, directeur de l’OIM pour les opérations et situations d’urgence. On nous a parlé de charniers dans le désert. »

Article de l'OIM

 

(Source: Le Monde Afrique)

Dans la catégorie ONG en Afrique

Kenya: la police contredit les ONG

16-10-2017 dans ONG en Afrique
Human Rights Watch et Amnesty International ont conjointement indiqué le 15 octobre qu'au moins 30 personnes ont perdu la vie du fait des violences policières au cours des récentes manifestations dans le pays.

Lire plus ›

Madagascar: panique suite à des cas mortels de peste

10-10-2017 dans ONG en Afrique
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé le 6 octobre fournir 1,2 million de doses d'antibiotiques pour lutter contre la peste qui frappe Madagascar, et 244 000 doses supplémentaires sont attendues dans les jours à venir. «Si elle est détectée à temps, la peste est une maladie…

Lire plus ›

Burundi: une ONG saisit la CPI pour de nombreuses disparitions

12-09-2017 dans ONG en Afrique
Le 30 août, l'ONG burundaise Forum pour la conscience et le développement (Focode) a saisi la Cour pénale internationale (CPI) afin qu'elle engage des poursuites contre les auteurs de centaines de disparitions dans ce pays en crise.

Lire plus ›

Sierra Leone: recherche des survivants après des coulées de boue faisant plus de 300 morts

15-08-2017 dans ONG en Afrique
Les services de secours s'efforçaient le 15 août de rechercher des survivants dans les décombres de plusieurs quartiers de la capitale Freetown, ravagée par des coulées de boue et des inondations qui ont fait 312 morts et des milliers de sans-abris.

Lire plus ›

Menu secondaire

 

 

Menu de navigation 2