Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo: Iom.int)

Libye: des migrants vendus sur des marchés aux esclaves

12-04-2017 dans ONG en Afrique

Selon un rapport publié le 11 avril par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) la traite d’êtres humains est une pratique de plus en plus fréquente chez les passeurs et un nombre croissant de migrants transitant par la Libye sont vendus sur des « marchés aux esclaves » avant d’être soumis au travail forcé ou à l’exploitation sexuelle.

Des migrants originaires d’Afrique de l’Ouest interrogés par l’organisation disent avoir été achetés et revendus dans des garages et des parkings de la ville de Sabha, au sud de la Libye, par laquelle passent de nombreux candidats à l’exil.

Selon Othman Belbeisi, qui dirige la mission de l’OIM en Libye, ces migrants sont vendus entre 200 et 300 dollars (entre 190 et 280 euros) et retenus deux à trois mois en moyenne.

« Les migrants sont vendus sur le marché comme s’ils étaient une matière première, explique-t-il. »

Originaires surtout du Nigeria, du Sénégal et de Gambie, les migrants sont capturés alors qu’ils font route vers le nord de la Libye, d’où ils comptent gagner l’Europe en traversant la Méditerranée. Ils sont la proie de groupes armés et de réseaux de passeurs qui tentent parfois de leur extorquer de l’argent.

La plupart des migrants sont utilisés comme travailleurs journaliers dans les secteurs de la construction et de l’agriculture. Certains sont rémunérés, mais d’autres sont contraints de travailler sans percevoir de salaire.

« En ce qui concerne les femmes, on nous a signalé beaucoup de mauvais traitements, de viols et des cas de prostitution forcée », rapporte Othman Belbeisi.

« Ce que l’on sait, c’est que les migrants qui tombent entre les mains des passeurs sont exposés à la malnutrition, aux abus sexuels, voire au meurtre, affirme Mohammed Abdiker, directeur de l’OIM pour les opérations et situations d’urgence. On nous a parlé de charniers dans le désert. »

Article de l'OIM

 

(Source: Le Monde Afrique)

Dans la catégorie ONG en Afrique

Mali: 55 % des filles mariées avant 18 ans

11-12-2017 dans ONG en Afrique
Encore aujourd'hui, 55 % des jeunes Maliennes se marient avant d'atteindre l'âge de 18 ans, et 15 % d'entre elles avant 15 ans, calcule le Conseil consultatif national des enfants et jeunes du Mali.

Lire plus ›

République centrafricaine: MSF suspend ses activités humanitaires à Bangassou

1-12-2017 dans ONG en Afrique
L'organisation internationale humanitaire Médecins Sans Frontière (MSF) a évacué son personnel centrafricain et international de Bangassou à la suite d'un violent braquage à main armée survenu dans la nuit du 20 novembre.

Lire plus ›

Ebola: Détournements de fonds de la Croix-Rouge par d'anciens employés

7-11-2017 dans ONG en Afrique
Un an après la fin de l'épidémie d'Ebola qui a frappé l'Afrique de l'ouest, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) s'est dite, le 4 novembre, « outragée par la découverte de fraudes » concernant des fonds versés pour…

Lire plus ›

Centrafrique: cinq ONG interpellent sur le chaos qui menace la population

25-10-2017 dans ONG en Afrique
Cinq associations humanitaires ont alerté le 24 octobre sur le chaos qui règne dans le pays, livré à la famine et à la violence.

Lire plus ›

Menu secondaire

 

 

Menu de navigation 2