Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo ONU/Rick Bajornas)

Kenya: intimidations contre les médias

5-02-2018 dans Droits de l'homme

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) s'est dit préoccupé le 2 février à Genève par la poursuite de la suspension de trois chaînes de télévision au Kenya.

Selon le HCDH, cette décision a été prise il y a trois jours quand le gouvernement a accusé ces médias de « complicité » pour avoir diffusé des images de la « cérémonie d'inauguration » ou de « prestation de serment » du leader de l'opposition, Raila Odinga.

« Nous comprenons que cette suspension reste toujours en vigueur en dépit d'une ordonnance provisoire rendue par une Haute Cour du Kenya, demandant au gouvernement d'autoriser les stations de télévision à reprendre leur transmission », a déclaré le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d'un point de presse à Genève.

« Nous appelons les autorités kenyanes à respecter et à appliquer la décision judiciaire. Nous sommes également préoccupés par les tentatives du gouvernement d'interférer sur le droit à la liberté d'expression en avertissant que la participation à la 'cérémonie d'inauguration' de Raila Odinga entraînerait la révocation des licences des télévisions. Les médias qui ont ignoré cet avis ont été fermés », a-t-il ajouté.

Dans ces conditions, le Haut-Commissariat « exhorte le gouvernement et l'opposition à œuvrer à la résolution de la situation actuelle par le dialogue, dans le respect de l'Etat de droit et des droits fondamentaux tels que la liberté d'expression, d'association, de réunion et de la participation politique ».

Quelques jours auparavant, les partisans de l'opposant kényan s'étaient réunis au parc Uhuru au centre de Nairobi pour la prestation de « serment » du leader de l'opposition Raila Odinga. L'Autorité des communications kényane a ensuite bloqué la diffusion de trois chaînes de télévision privées – Citizen TV, NTV, et KTN News qui assuraient la transmission de la cérémonie du chef de l'opposition. Mais la Haute Cour de Nairobi a ordonné que ces chaînes soient autorisées à reprendre l'antenne dans l'attente d'un jugement sur le fond.

Dans la catégorie Droits de l'homme

Egypte: «une prison ouverte» selon un Amnesty International

16-11-2018 dans Droits de l'homme
Le responsable de campagne sur l'Egypte pour Amnesty International et directeur des programmes d'une ONG égyptienne pour les droits et les libertés, Hussein Baoumi, s'est exprimé le 12 novembre dans le journal Middle East au sujet des violations des droits de l'homme.

Lire plus ›

Tanzanie: le président Magufuli conseille aux femmes d'arrêter la contraception

16-09-2018 dans Droits de l'homme
Le 9 septembre, le président tanzanien John Magufuli a appelé les femmes à « abandonner » tout moyen de contraception, estimant qu'il est important de se reproduire.

Lire plus ›

Maroc: entrée en vigueur d'une loi contre les violences faites aux femmes

13-09-2018 dans Droits de l'homme
Une loi contre les violences faites aux femmes est entrée officiellement en vigueur le 12 septembre au Maroc, après des années de vifs débats et au moment où une affaire de viol collectif suscite l'émoi dans le pays.

Lire plus ›

Rentrée: 4 millions d'enfants réfugiés ne sont pas scolarisés selon le HCR

30-08-2018 dans Droits de l'homme
À l'occasion de la rentrée scolaire, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) déplore dans un rapport publié le 29 août que quatre millions d'enfants réfugiés ne vont pas à l'école.

Lire plus ›

Magazine en cours (Sept-Nov 2018)

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2