Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

Rapport du Minority Rights Group International and the Ceasefire Centre for Civilian Rights

Irak : près de 10 000 femmes vendues par Daech

19-02-2015 dans ONG dans le monde

Selon un rapport du Minority Rights Group International and the Ceasefire Centre for Civilian Rights publié le 18 février, jusqu’à 10 000 femmes et filles en Irak ont été enlevées et sont victimes d’esclavage sexuel et de prostitution dans la région.

Le groupe de défenseurs des droits fait état d’environ 14 000 femmes tuées depuis l’invasion américaine de 2003, et dénonce un trafic de femmes qui a « explosé » ces dernières années avec l’arrivée de Daech, un acteur majeur dans l’achat et la vente de filles.

Les déplacements massifs de population ont ainsi créé un environnement favorable à cette traite. Les femmes vulnérables sont kidnappées, violées, forcées de se prostituer et/ou sont envoyées à Bagdad ou dans les villes du nord de l’Irak, en Syrie, en Jordanie ou aux Emirats arabes unis.

Selon le rapport, une fille yézidie a expliqué avoir été emmenée en Syrie avec 350 autres filles où elles ont été exposées et vendues dans la rue « comme des poulets sur un marché ». En dehors de l’Irak, les femmes seraient vendues jusqu’à 20 000 dollars. En Irak, une nuit avec une femme vierge coûte entre 200 et 500 dollars. Dans certains cas, les filles ont été forcées de subir une chirurgie de reconstruction de l’hymen afin d’être vendues une nouvelle fois comme vierges.

Daech a capturé au moins 3 000 femmes et filles en Irak en 2014 seulement, dont la majorité vient de la minorité yézidie. Selon les femmes capturées qui ont pu témoigner, les combattants de l’État islamique violent leurs victimes quotidiennement. Toute fille qui essaye de se suicider ou de s’échapper est torturée avec des câbles électriques.

Le rapport met aussi en avant des cas terrifiants comme celui de ce soldat qui a violé une enfant de 4 ans avant de la battre à mort avec une brique, ou encore celui d’une fille de 5 ans violée en réunion avant d’être étranglée avec un lacet.

Mots-clés : femmes , irak , daech

Dans la catégorie ONG dans le monde

Inde: la pollution aurait fait perdre 10 ans d'espérance de vie aux habitants de New Delhi

23-11-2018 dans Asie-Pacifique
Les résidents de la capitale indienne, New Delhi, auraient perdu en moyenne près de dix années d'espérance de vie à cause de la pollution de l'air aux particules fines.

Lire plus ›

Arabie saoudite: Amnesty dénonce la torture des militants des droits de l'Homme

21-11-2018 dans Moyen-Orient
Des militants saoudiens des droits de l'homme ont été torturés et harcelés sexuellement lors de leur détention, a dénoncé Amnesty International le 20 novembre.

Lire plus ›

Yémen: risque de famine imminente

24-10-2018 dans ONG dans le monde
Le chef de l'humanitaire des Nations Unies, Mark Lowcock, a lancé un cri d'alarme le 23 octobre devant le Conseil de sécurité sur le risque que la famine affecte la moitié de la population du Yémen, soit 14 millions de personnes.

Lire plus ›

Nicaragua: répression et représailles passent inaperçues

14-09-2018 dans ONG dans le monde
La liberté d'expression est dangereusement menacée au Nicaragua et requiert une action urgente de la part de la communauté internationale, a prévenu le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) dans un rapport rendu public le 29 août.

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2