Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Photo: FAO)

Faim dans le monde: une hausse pour la 3ème année consécutive

19-07-2019 dans Afrique

La faim dans le monde continue d’affecter de plus en plus de personnes à cause des conflits et des dérèglements climatiques. En 2018, elles étaient 821,6 millions à en souffrir, contre 811 millions l’année précédente, selon un rapport annuel de l’ONU publié le 15 juillet.

« C’est une mauvaise tendance », a résumé lors d’une conférence de presse au siège des Nations unies le patron du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley. Et d’avertir : « Sans sécurité alimentaire, nous n’aurons jamais de paix et de stabilité ! » Partout où des groupes extrémistes ont de l’influence, la faim est utilisée par eux comme une arme pour diviser ou recruter, a précisé le responsable onusien, en évoquant en exemple le Sahel.

Après des décennies de baisse, il s’agit en outre de la troisième année consécutive de hausse de la sous-alimentation, appelée aussi insécurité alimentaire. En ajoutant les populations souffrant de famine aux personnes touchées par l’insécurité alimentaire, l’ONU estime dans son rapport annuel que plus de deux milliards de personnes n’ont pas régulièrement accès à des aliments sains, nutritifs et en quantité suffisante.

Le document souligne que les chiffres de 2018 font de l’objectif d’un monde sans aucune personne en état de sous-alimentation un « immense défi ». Ce but faisant partie des 17 Objectifs de développement durable établis par l’ONU pour être atteints en 2030 est hors de portée, a asséné David Beasley, en déplorant qu’on parle davantage dans les médias de Donald Trump ou de Brexit que des enfants qui continuent de mourir de faim dans le monde.

Plusieurs ONG ont réagi défavorablement aux chiffres du rapport onusien. « La faim fait rage mais a disparu de l’agenda politique », a dénoncé dans un communiqué Oxfam, en réclamant d’urgence de nouvelles stratégies.

Paradoxalement, le rapport note que la surcharge pondérale et l’obésité continuent, elles, d’augmenter dans toutes les régions, en particulier chez les enfants d’âge scolaire et les adultes.

(Source: L'Obs)

Dans la catégorie Afrique

Afrique de l'Ouest et centrale: les fermetures d'écoles ont triplé en deux ans

28-08-2019 dans Afrique
En juin 2019, 9272 écoles étaient fermées ou n'étaient plus opérationnelles au Burkina Faso, au Cameroun, au Mali, au Niger, au Nigéria, en République centrafricaine, en République démocratique du Congo et au Tchad en raison de l'insécurité – soit trois fois le nombre enregistré…

Lire plus ›

Nigeria: une crise humanitaire qui perdure

5-08-2019 dans Afrique
Cette crise humanitaire demeure l'une des plus graves au monde, avec 7,1 millions de personnes ayant besoin d'une aide vitale et 1,8 million de personnes déracinées - dont la grande majorité sont des femmes et des enfants.

Lire plus ›

Ouganda: un pasteur américain au « remède miracle » recherché

27-05-2019 dans Afrique
Les autorités ougandaises ont affirmé le 21 mai qu'elles recherchent un pasteur américain accusé d'avoir distribué un « remède miracle » à base d'eau de Javel industrielle.

Lire plus ›

Somalie: sécheresse et crise alimentaire pour 2 millions de personnes

17-05-2019 dans Afrique
L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a émis le 15 mai une alerte sur la Somalie où près de 2,2 millions de personnes seront confrontées à une grave crise alimentaire entre juillet à septembre en raison de la sécheresse.

Lire plus ›

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2