Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo : Anderson Pierre)

Dossier Haïti: Des mois après Matthew, l'insécurité alimentaire persiste

L’ouragan Matthew a frappé les côtes haïtiennes dans la nuit de 3 au 4 octobre 2016. Malgré tous les efforts fournis depuis par les autorités nationales et l’assistance de la communauté internationale, la situation alimentaire demeure toujours alarmante dans les zones les plus affectées par cet ouragan dévastateur.

Par Anderson Pierre 

Plus de 6 mois après l’ouragan de catégorie 4, ses traces sont encore bien visibles : maisons abandonnées, plantations détruites, canal Davezac à Camp-Perrin, qui irrigue plus de 2000 hectares de terres dans le département du Sud, presque bouché par les sédiments... Le bilan initial du passage de Matthew était lourd : 546 morts, 175 000 sinistrés et des dégâts matériels estimés à 2 milliards de dollars – soit 20 % du PIB national – selon le gouvernement haïtien d’alors.

Cinq départements ont été balayés par les rafales, mais trois d’entre eux – La Grand’Anse, le Sud et les Nippes – ont été frappés plus durement. « L’ouragan a affecté sévèrement les productions agricoles et réduit la production potentielle de la saison d’hiver 2016-2017. En moyenne, la surface cultivée a diminué d’un tiers, avec des réductions plus significatives observées dans le Sud, la Grand-Anse et dans les Nippes, qui sont parmi les zones les plus productives du pays », lit-on dans un rapport dressé par la Coordination nationale de la sécurité alimentaire (CNSA) en janvier dernier.

En avril, l’agronome Armel Cazeau, responsable de la CNSA, a déclaré sur la chaîne locale Télé 20 que « 4,5 millions de personnes seraient en situation d’insécurité alimentaire en Haïti ». En 2015, le pays n’en comptait que 3,6 millions, selon une enquête réalisée par la CNSA et le Programme alimentaire mondial (PAM). Malgré tous les efforts fournis par le gouvernement provisoire du président Jocelerme Privert, ceux des différents acteurs internationaux et de la nouvelle administration du président Jovenel Moïse et du premier ministre Jack Guy Lafontant pour venir en aide aux sinistrés, la situation alimentaire se détériore considérablement.

Les interventions dans les zones touchées ont été ralenties par divers facteurs, alors que des endroits reculés dans les mornes n’ont pas été atteints. Un mois après le passage de l’ouragan, le PAM rapportait avoir fourni une assistance alimentaire à près de 400 000 personnes pour soutenir les efforts de récupération du gouvernement. Six mois plus tard, « l’organisation élimine progressivement son opération d’intervention qui a atteint plus de 900 000 personnes », peut-on lire sur son site web.

Pour lire l'article complet, cliquez ici

Dans la catégorie Numéro 34 - Magazine humanitaire

Éditorial: Jour de vaccin

C'est l'histoire d'une quinzaine d'enfants de moins de 5 ans qui se font vacciner contre la rougeole… Rien d'extraordinaire ici. Ce récit est banal, sans aucun intérêt médiatique s'il se déroulait à Montréal ou à Paris. Sauf qu'il se passe dans le village reculé…

Lire plus ›

Urgence: Une famine aux multiples visages

La famine qui s'étend actuellement du Nigeria au Yémen en passant par la Somalie et le Soudan du Sud menace plus de 20 millions de personnes. Comment répondre efficacement à cette crise d'une ampleur inédite, dont les causes et les contextes varient énormément d'une région à l'autre?…

Lire plus ›

Environnement:Guerre d'ONG au Cameroun sur fond de forêts ancestrales

Le torchon brûle depuis plus de 25 ans entre les ONG Survival International et le Fonds mondial pour la nature – mieux connu sous son acronyme anglophone WWF –concernant le Cameroun. Mais les évènements se sont accélérés en 2016, lorsque Survival a déposé une plainte contre le WWF.

Lire plus ›

Dossier Haïti: L'or noir de Sainte-Suzanne

La deuxième Journée mondiale de l'agriculture a eu lieu le 11 juin. Pour la souligner, Sans Frontières s'est intéressé au projet de jardins-café de la communauté de Sainte-Suzanne, dans le Nord-Est d'Haïti, née de la collaboration entre le Comité de Solidarité Trois-Rivières…

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2