Niveau du haut

Le magazine international de référence depuis 2008!

Éthiques et Sociétés Communication

(Photo: ONU/Evan Schneider)

Coronavirus: aucune preuve que les patients guéris ne soient pas de nouveaux infectés

25-04-2020 dans Coronavirus

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti qu'il n'y a actuellement aucune preuve que les personnes qui sont guéries du Covid-19 et ont des anticorps soient protégées contre une deuxième infection.

Dans une note scientifique publiée le 24 avril, l’OMS a déclaré que rien ne démontre qu'une infection unique au Covid-19 pouvait conduire à une immunité, et « les tests de laboratoire qui détectent les anticorps anti-SRAS-CoV-2 [le virus qui cause le Covid-19] chez les personnes ... ont besoin d'une validation supplémentaire pour déterminer leur exactitude et leur fiabilité ».

« Certains gouvernements ont suggéré que la détection d'anticorps au SRAS-CoV-2, le virus qui cause le Covid-19, pourrait servir de base à un« passeport d'immunité » ou à un « certificat d’absence de risque » qui permettrait aux individus de voyager ou de retourner au travail en supposant qu'ils sont protégés contre la réinfection », a déclaré l'OMS, ajoutant qu’à ce stade, « il n'y a actuellement aucune preuve que les personnes qui se sont rétablies du Covid-19 et qui ont des anticorps soient protégées contre une deuxième infection ».

Dans le cadre de ses orientations sur l'ajustement des mesures de santé publique et sociales pour la prochaine phase de la riposte au Covid-19, l'OMS a souligné qu'elle continuait à examiner les preuves des réponses des anticorps à l'infection par le SRAS-CoV-2.

Alors que la plupart des études pertinentes montrent que les personnes qui se sont remises d'une infection ont des anticorps contre le virus, l'OMS a noté qu’à ce jour, « aucune étude n'a évalué si la présence d'anticorps dirigés contre le SRAS-CoV-2 confère une immunité à une infection ultérieure par ce virus chez l’homme ».

La crainte de l'OMS est que les personnes qui pensent être immunisées contre une seconde infection parce qu'elles ont été auparavant testées positif, ignorent par la suite les conseils de santé publique. 

(Source: ONU)

Dans la catégorie Coronavirus

COVID-19: Quel État après la crise ?

La pandémie redonne du lustre au rôle de l'État dans les sociétés occidentales et porte un coup dur à ceux qui depuis les années 1980 rêvent de le voir réduit à sa plus simple expression. Reste à déterminer quelle dynamique s'enclenchera après cette longue crise sanitaire.

Lire plus ›

Vaccins contre la COVID-19: la part de l'Afrique ne dépasse pas 1 %

17-05-2021 dans Afrique
Selon l'OMS, les retards d'approvisionnement et les pénuries de vaccins contraignent les pays africains à accuser davantage de retard par rapport au reste du monde en ce qui concerne la vaccination contre la COVID-19.

Lire plus ›

Covid-19: deux écoles sur cinq dans le monde n'avaient pas d'installations de base pour le lavage des mains avant l'épidémie

17-08-2020 dans Coronavirus
De nouvelles données de l'ONU indiquent qu'en 2019, 43% des écoles à travers la planète n'avaient pas accès à des installations de base pour le lavage des mains, équipées de savon et d'eau.

Lire plus ›

Libye: l'instabilité du pays complique la réponse nationale

22-06-2020 dans Coronavirus
Les divisions au sein du pouvoir libyen fragilisent la réponse nationale au coronavirus, alors même qu'un foyer d'ampleur indéterminé a été signalé dans le sud du pays.

Lire plus ›

Magazine en cours




Téléchargez ici

Menu secondaire

 
 
 

Menu de navigation 2