Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo: Marseille Provence Afrique Coopération)

Coopération: Accès à l'eau potable avec le système Providence

Accès à l’eau potable
Abreuver les communautés rurales

Nelly Guidici

Trente pour cent de la population mondiale, soit 2,1 milliards de personnes, n’ont actuellement pas accès à des services d’alimentation domestique en eau potable, estiment l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF). L’ONG française Marseille Provence Afrique Coopération travaille à faire baisser ce nombre en installant des systèmes de potabilisation dans des communautés rurales d’Afrique de l’Ouest et d’Haïti.

« Avoir accès à l’eau salubre, à l’assainissement et à l’hygiène à domicile ne devrait pas être un privilège exclusivement réservé aux riches vivant en milieu urbain », a fait remarquer le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus le 12 juillet, alors que le programme commun OMS-UNICEF de suivi de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement publiait une évaluation mondiale des deux services.

Un des constats du programme : les problèmes d’accès, en particulier dans les zones rurales, sont encore très importants. De nombreuses ONG en ont justement fait leur mission, dont Marseille Provence Afrique (MPA) Coopération, cofondée en 2014 par Jean-Marc Philip, chef du service des solutions pour l’eau au sein de la Société du Canal de Provence basée à Aix-en-Provence, dans le sud-est de la France. Il est accompagné dans ses démarches par le responsable des achats techniques de sa société, Roland Malavialle.

« Nous nous sommes demandés comment nous pourrions adapter les technologies existantes aux populations des pays d’Afrique subsaharienne », raconte M. Malavialle, qui a d’abord été sensibilisé au problème de l’accès à l’eau potable au Sénégal par son collègue, qui s’y rendait alors depuis plus d’une décennie dans le cadre de ses activités professionnelles. Les deux ont combiné leurs connaissances pour établir un cahier des charges, puis un prototype de système de désinfection de l’eau adapté aux conditions sénégalaises a été conçu par la filiale Providence Sénégal de leur employeur. Les résultats des premiers tests ont été « bien supérieurs » aux attentes.

Leur invention a été baptisée Providence, un mot à l’orthographe et à la signification identique en français et en anglais, autant pour les communautés chrétiennes que musulmanes. Elle repose sur une combinaison de techniques : une filtration à cartouches pour clarifier et purifier l’eau avant son traitement, puis une désinfection par traitements ultraviolets. Ces rayons permettent la destruction des micro-organismes pathogènes responsables des maladies hydriques comme le choléra.

Lire l'article complet

Dans la catégorie Numéro 35 (Sept - Nov 2017)

Édito: Je m'indigne donc je suis

« L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire », disait Raymond Aron. On peut donc dire que la saison estivale qui s'achève fut historique, et rien ne laisse présager une quelconque amélioration.

Lire plus ›

Urgence: Vague d'immigration haïtienne au Québec

Depuis le début de l'été, des centaines d'Haïtiens ont traversé la frontière américaine pour tenter de venir s'établir au Canada, plus précisément au Québec. De nombreux moyens d'urgence ont donc dû être mis en place afin d'accueillir les demandeurs d'asile

Lire plus ›

Dossier spécial: Le premier or responsable en provenance des mines artisanales

Des mineurs de la région des Grands Lacs d'Afrique jusqu'au joaillier de la région des Grands Lacs d'Amérique du Nord, chaque intervenant de cette chaîne est bien identifié afin de s'assurer que le précieux minéral n'est ni associé au financement de groupes armés ni au travail…

Lire plus ›

Solidarité: S'adapter aux nouvelles mesures sécuritaires

Dans la soirée du 13 août, deux tireurs à moto ont fait irruption sur la terrasse du café-restaurant Aziz Istanbul, en plein centre-ville de Ouagadougou. Quel impact ce tragique évènement aurait-il sur les organisations de coopération internationale actives au Burkina Faso?

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2