Niveau du haut

Le magazine international de référence depuis 2008!

Éthiques et Sociétés Communication

( Crédit Photo: OCHA/Gemma Cortes)

Centrafrique: crise humanitaire et des milliers de civils menacés

1-06-2017 dans Humanitaire

La Coordinatrice humanitaire en République centrafricaine (RCA), Najat Rochdi, a exhorté le 1er juin la communauté internationale à se rallier d'urgence derrière les acteurs humanitaires qui s'efforcent d'assister des milliers de civils dans le pays.

« La fréquence et la brutalité des attaques à Bangassou, Bria, Alindao et dans d'autres localités ont atteint des niveaux qui n'avaient pas été enregistrés depuis août 2014 », a déclaré Mme Rochdi lors d'une réunion d'information pour les États membres organisée à l'Office des Nations Unies à Genève.

De nouveaux foyers de violence ont vu le jour à travers la Centrafrique et d'atroces crimes intercommunautaires divisent et éparpillent le tissu social du pays, a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Au cours des deux dernières semaines, plus de 100 000 personnes ont été nouvellement déplacées. Dans la ville de Bria, au centre de la RCA, la violence qui a éclaté à la mi-mai a déraciné plus de 40 000 personnes. En attaquant la ville de Bangassou, dans le sud-est du pays, où la coexistence pacifique a résisté à tous les épisodes violents précédents, les groupes armés ont attaqué un symbole de cohésion sociale.

Les combats ont tué plus de 100 personnes et contraint des milliers à fuir leur maison.

« Les communautés déplacées par ce regain de violence ont cherché refuge dans des zones que nous pouvons difficilement atteindre. Les acteurs humanitaires font face à des défis logistiques et de sécurité, aggravés par des déficits de financement, » a déclaré Mme Rochdi qui occupe également les fonctions de Coordinatrice résidente des Nations Unies en RCA.

« À moins que les acteurs humanitaires ne disposent de moyens suffisants, des dizaines de milliers de personnes parmi les plus vulnérables seront exclues de l'aide, plusieurs d'entre elles seront tuées, et des zones entières du pays se retrouveront abandonnées », a-t-elle prévenu.

La recrudescence de la violence a engendré un accroissement considérable du nombre de déplacés à l'intérieur du pays, comptabilisant aujourd'hui plus de 500 000 personnes pour la première fois depuis 2014. Un nombre presqu'autant élevé de personnes a trouvé refuge dans les pays voisins.

En RCA aujourd'hui, près d'une personne sur deux dépend de l'aide humanitaire pour survivre, un ratio parmi les plus élevés au monde. Près de la moitié de la population est confrontée à l'insécurité alimentaire. Le plan de réponse humanitaire pour 2017 qui s'élève à 399,5 millions de dollars n'a jusqu'à présent été financé qu'à hauteur de 25%.

(Source: ONU)

Dans la catégorie Humanitaire

Angola: crise alimentaire au sud-ouest du pays

27-09-2021 dans Humanitaire
Plus de 1,3 million de personnes dans les trois provinces du sud-ouest de l'Angola (Cunene, Huila et Namibe) sont confrontées à une faim sévère alors que ce pays d'Afrique australe traverse sa pire sécheresse depuis 40 ans

Lire plus ›

Semaine mondiale de l'eau: 90% des enfants du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord dans des zones de stress hydrique élevé avec de graves conséquences

24-08-2021 dans Moyen-Orient
À l'occasion de la Semaine mondiale de l'eau, qui se tient du 23 au 30 août à Stockholm, un nouveau rapport de l'UNICEF indique que 90% des enfants de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) vivent dans des zones de stress hydrique élevé, avec de graves conséquences sur leur…

Lire plus ›

Cameroun : 4,4 millions de personnes auront besoin d'aide humanitaire

13-04-2021 dans Afrique
Le Cameroun continue d'être confronté à une crise de protection et à des situations humanitaires complexes et multiples.

Lire plus ›

RDC : l'ONU alerte sur l'ampleur alarmante des violences dans l'est du pays

22-03-2021 dans Humanitaire
La situation dans l'est de la RDC est marquée par une violence alarmante, avec une hausse annuelle de 21% des violations des droits de l'homme en 2020, a mis en garde, le 22 mars, la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet.

Lire plus ›

Magazine en cours




Téléchargez ici

Menu secondaire

 
 
 

Menu de navigation 2