Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Photo: UNICEF/Arimacs Wilander)

Catastrophes naturelles: plus de 10 000 décès et 61 millions de personnes touchées

24-01-2019 dans Asie-Pacifique

Les catastrophes naturelles ont affecté 61,7 millions de personnes et fait 10 733 décès dans le monde en 2018, a annoncé l’ONU le 24 janvier à Genève. Les tremblements de terre, les tsunamis et les éruptions volcaniques ont été les plus meurtriers parmi les désastres en 2018, avec 289 incidents répertoriés.

Le rapport conjoint du Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes et du Centre de recherche sur l’épidémiologie des catastrophes (CREC) de l’Université de Louvain (Belgique) montre que ces catastrophes naturelles ont aussi affecté le quotidien de 3,4 millions de personnes.

Le bilan en 2018 de 10 373 pertes en vies humaines est à comparer avec une moyenne annuelle de 77 144 décès enregistrés entre 2000 et 2017. Durant cette période, les importantes pertes en vies humaines sont dues à des catastrophes telles que le tsunami dans l’océan Indien (2004), le cyclone Nargis (2008) et le séisme en Haïti (2010).

« Il n’y a pas eu de méga-catastrophes de ce type en 2018, mais les pertes en vies humaines dues à des catastrophes naturelles majeures semblent être en diminution, probablement en raison de l’amélioration du niveau de vie et d’une meilleure gestion des risques de catastrophe », fait valoir le rapport.

Pourtant selon Mami Mizutori, Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la réduction de catastrophes, aucune région du monde « n’a été épargnée » l’année dernière par ces événements météorologiques extrêmes. Parmi les pays touchés, l’Indonésie a subi les pertes humaines les plus importantes (4.535). Par pays, l’Inde (environ 24 millions), les Philippines (plus de 6 millions) et la Chine (plus de 6 millions) ont rassemblé le plus grand nombre de personnes affectées.

Le temps presse pour limiter le réchauffement climatique, selon l'UNISDR La Représentante spéciale appelle d’ailleurs à œuvrer pour l’adaptation au changement climatique. « Le temps presse pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C ou 2 C.

(Source:ONU)

Dans la catégorie Asie-Pacifique

Faim dans le monde: une hausse pour la 3ème année consécutive

19-07-2019 dans Afrique
La faim dans le monde continue d'affecter de plus en plus de personnes à cause des conflits et des dérèglements climatiques.

Lire plus ›

3 mai 2019: la liberté de la presse à l'heure de la désinformation

3-05-2019 dans Amériques
Cette année c'est Addis-Abeba, en Ethiopie, qui a été choisie pour représenter la capitale de la liberté médiatique. Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, et la cheffe de l'UNESCO, Audrey Azoulay, ont appelé conjointement le 2 mai à défendre les droits des journalistes…

Lire plus ›

Chine: Les nombreux visages de la répression de la minorité ouïghoure

Les Ouïghours seraient plus d'un million à être placés de force dans des camps d'internement dans le Xinjiang, au nord-ouest de la Chine, selon des ONG comme Amnistie internationale. La répression touche également la diaspora ouïghoure dès que des critiques, à l'encontre du gouvernement…

Lire plus ›

Chine: des ONG réclament une enquête sur la détention d'un million de Ouïgours

7-02-2019 dans Asie-Pacifique
Une quinzaine d'ONG, dont Amnesty International et la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH), ont réclamé le 4 février la création d'une enquête de l'ONU sur la détention « arbitraire » d'un million de Ouïgours

Lire plus ›

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2