Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

Migrants et demandeurs d'asile à la périphérie de Sofia. (Crédit Photo: Jodi Hilton/IRIN)

Bulgarie : l'ONU dénonce l'emprisonnement des migrants

12-08-2016 dans ONG dans le monde

Emprisonner les migrants n'est pas la solution aux problèmes rencontrés par la Bulgarie en matière de migration, a prévenu le 11 août le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, après une visite effectuée par des employés du Haut-Commissariat dans ce pays.

Il s'agissait de la deuxième visite d'employés du Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) en Bulgarie au cours des huit derniers mois. M. Zeid a noté des développements positifs depuis la première visite du HCDH en novembre dernier, notamment le délai fixé à six jours pour l'enregistrement d'une demande d'asile et le professionnalisme de nombreux employés travaillant dans les centres de détention. Mais de nombreuses politiques et pratiques concernant les migrants et réfugiés suscitent l'inquiétude du HCDH.

« L'un des problèmes les plus graves est que pratiquement toutes les personnes entrant en Bulgarie d'une manière irrégulière sont détenues systématiquement », a déclaré le Haut-Commissaire dans un communiqué de presse.

« Pire encore, elles peuvent également être poursuivies et emprisonnées, pendant un an ou plus, si elles essaient de quitter le pays. Le fait de quitter le pays est criminalisé en dépit du droit de toute personne, selon le droit international, de quitter un pays, y compris le leur ».

« Cela signifie que les personnes qui ne sont pas admissibles en vertu de la stricte définition de réfugié, mais ont tout de même des raisons légitimes de ne pas être en mesure de retourner dans leur pays d'origine, n'ont guère d'endroit où aller. Ceci est vraiment inhumain et inacceptable », a-t-il ajouté.

L'équipe des droits de l'homme de l'ONU a constaté que les conditions dans certains établissements de détention de migrants étaient dégradantes, notamment le centre de transit d'Elhovo, très vétuste et insalubre, dans l'est de la Bulgarie.

Le Haut-Commissaire a regretté que des responsables bulgares, y compris le Premier ministre, et certains médias aient fait de fréquentes déclarations agressives contre les migrants.

« La montée de la xénophobie, de l'islamophobie et du racisme font partie des menaces les plus inquiétantes pour les droits de l'homme en Europe aujourd'hui », a déclaré M. Zeid. 

Dans la catégorie ONG dans le monde

Inde: la pollution aurait fait perdre 10 ans d'espérance de vie aux habitants de New Delhi

23-11-2018 dans Asie-Pacifique
Les résidents de la capitale indienne, New Delhi, auraient perdu en moyenne près de dix années d'espérance de vie à cause de la pollution de l'air aux particules fines.

Lire plus ›

Arabie saoudite: Amnesty dénonce la torture des militants des droits de l'Homme

21-11-2018 dans Moyen-Orient
Des militants saoudiens des droits de l'homme ont été torturés et harcelés sexuellement lors de leur détention, a dénoncé Amnesty International le 20 novembre.

Lire plus ›

Yémen: risque de famine imminente

24-10-2018 dans ONG dans le monde
Le chef de l'humanitaire des Nations Unies, Mark Lowcock, a lancé un cri d'alarme le 23 octobre devant le Conseil de sécurité sur le risque que la famine affecte la moitié de la population du Yémen, soit 14 millions de personnes.

Lire plus ›

Nicaragua: répression et représailles passent inaperçues

14-09-2018 dans ONG dans le monde
La liberté d'expression est dangereusement menacée au Nicaragua et requiert une action urgente de la part de la communauté internationale, a prévenu le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) dans un rapport rendu public le 29 août.

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2