Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

(Crédit Photo: HCR/Rocco Nuri)

Afrique et Yémen : l'Allemagne lance un appel humanitaire contre la famine

12-04-2017 dans Humanitaire

Un «appel humanitaire de Berlin» a été lancé le 12 avril par les ministères allemands des Affaires étrangères et du Développement, diverses organisations internationales comme le CICR, le HCR, et des ONG humanitaires basées dans les pays touchés : le Nigeria, la Somalie, le Yémen ou encore le Soudan du Sud.

Baptisé « Debout ensemble contre la famine », ce texte vise a tirer la sonette d'alarme pour venir en aide à 20 millions de personnes touchées par le manque de nourriture dans ces régions.

Selon l'ONU, près de 4,5 milliards de dollars sont nécessaires d'ici juillet pour acheminer de l'aide dans les 4 pays principalement touchés. Sauf que pour l'instant, l'ONU n'a touché que 20% des fonds nécessaires.

« L'argent nécessaire pour empêcher la famine ne représente qu'une fraction des dépenses militaires militaires mondiales », a déclaré à la presse Gabriel Sigmar. Le chef de la diplomatie allemande a présenté son pays comme un exemple, rappelant que son assistance humanitaire à l'Afrique avait doublé en 2016.

« Nous sommes un des plus importants donateurs, mais nous ne pouvons pas vaincre cette crise seuls », a expliqué le ministre. D'où cet appel de Berlin destiné à entraîner une prise de conscience.

Le texte demande une action rapide et urgente des donateurs ainsi qu'une intensification des programmes d'aide. Mais le document se tourne aussi vers le secteur privé et les citoyens.

Invité à Berlin, le CICR salue l'initiative allemande.

« C'est absolument nécessaire. Nous manquons de temps pour faire face à cette crise. Donc tout ce qui peut aider, qui peut attirer l'attention, est bienvenue. Maintenant le niveau de crise humanitaire dans le monde est sans précédent. Il y a aussi la Syrie, l'Irak. Bien sûr nous avons besoin d'argent, pour la nourriture, les abris, les soins, mais la communauté internationale peut aussi aider autrement. Ces 4 pays sont touchés par des conflits armés. Donc toute pression diplomatique que les états peuvent exercer serait très utile », a déclaré à RFI la porte-parole du CICR Jennifer Tobias.

Les conflits armés sont en effet l'une des principales sources de malnutrition. L'appel de Berlin demande notamment aux bélligérants de faciliter le travail des humanitaires en leur accordant notamment une liberté de mouvement et d'accès aux populations.

(Source: RFI)

Dans la catégorie Humanitaire

Sahel: Augmentation de plus de 50 % d'enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère

4-12-2018 dans Afrique
Plus de 1,3 million d'enfants âgés de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë sévère dans la région du Sahel, le nombre le plus élevé depuis au moins une décennie

Lire plus ›

Lac Tchad: la « grave crise humanitaire » régionale persiste

15-09-2018 dans Humanitaire
Dix millions de personnes vivant dans la région du lac Tchad — à cheval sur le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le Tchad — ont besoin d'une assistance vitale quotidienne, ont alerté de hauts responsables onusiens le 3 septembre.

Lire plus ›

Méditerranée : un mois de juin meurtrier pour les migrants

20-07-2018 dans Humanitaire
Selon l'Agence de l'ONU pour les migrations (OIM), la route de la Méditerranée centrale reliant l'Italie à l'Afrique du Nord a enregistré au mois de juin dernier le plus grand nombre de décès le long de ce canal au cours des quatre dernières années.

Lire plus ›

Monde: Le nombre de déplacés internes suite aux conflits atteint 68,5 millions

19-06-2018 dans Humanitaire
Le nombre de réfugiés et de déplacés internes suite aux conflits dans le monde atteint 68,5 millions. Un chiffre qui comprend pour environ la moitié d'enfants, déplore ce 19 juin l'ONU.

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2