Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

Syrie: tuerie de masse et 400 enlèvements à Deir Ezzor

17-01-2016 dans ONG dans le monde

L'organisation Etat islamique a enlevé, le 16 janvier, au moins 400 civils dans la ville syrienne de Deir Ezzor après y avoir tué des dizaines de personnes, la plupart exécutées. Si ce bilan était confirmé, il serait l'un des plus élevés pour une seule journée dans ce conflit déclenché en mars 2011.

Les 400 personnes ont été kidnappées à Al-Bgheliyeh, banlieue nord-ouest de la ville de Deir Ezzor et dans des secteurs alentours.

Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, dit craindre que l'Etat islamique «n'exécute les civils ou ne réduise les femmes à l'esclavage sexuel comme il l'a fait plusieurs fois dans le passé».

Avant d'enlever les civils, les combattants de l'Etat islamique ont tué à Al-Bgheliyeh au moins 85 civils et 50 combattants prorégime, la plupart exécutés, selon l'OSDH qui a aussi fait état de 42 jihadistes tués.

L'agence officielle syrienne Sana avance un bilan de 300 civils tués.

Accusé par l'ONU de crimes contre l'humanité et cible depuis des mois des frappes d'une large coalition internationale, le groupe jihadiste a mené plusieurs exécutions de masse en Syrie dans le passé, dont l'une avait coûté la vie à 900 membres de la tribu des Chaitat à Deir Ezzor en 2014.

(Source: geopolis.francetvinfo.fr)

Dans la catégorie ONG dans le monde

Inde: la pollution aurait fait perdre 10 ans d'espérance de vie aux habitants de New Delhi

23-11-2018 dans Asie-Pacifique
Les résidents de la capitale indienne, New Delhi, auraient perdu en moyenne près de dix années d'espérance de vie à cause de la pollution de l'air aux particules fines.

Lire plus ›

Arabie saoudite: Amnesty dénonce la torture des militants des droits de l'Homme

21-11-2018 dans Moyen-Orient
Des militants saoudiens des droits de l'homme ont été torturés et harcelés sexuellement lors de leur détention, a dénoncé Amnesty International le 20 novembre.

Lire plus ›

Yémen: risque de famine imminente

24-10-2018 dans ONG dans le monde
Le chef de l'humanitaire des Nations Unies, Mark Lowcock, a lancé un cri d'alarme le 23 octobre devant le Conseil de sécurité sur le risque que la famine affecte la moitié de la population du Yémen, soit 14 millions de personnes.

Lire plus ›

Nicaragua: répression et représailles passent inaperçues

14-09-2018 dans ONG dans le monde
La liberté d'expression est dangereusement menacée au Nicaragua et requiert une action urgente de la part de la communauté internationale, a prévenu le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) dans un rapport rendu public le 29 août.

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2