Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

Najib Razak

Malaisie: marche contre la corruption du gouvernement

30-08-2015 dans ONG dans le monde

Des dizaines de milliers de Malaisiens ont manifesté le 30 août à Kuala Lumpur pour la deuxième journée consécutive afin de réclamer la démission du Premier ministre Najib Razak, soupçonné de détournements, une des plus importantes mobilisations depuis des années.

Dans une ambiance de carnaval, entre discours, chants et prières, nombre de manifestants portaient des tee-shirts jaunes à l’effigie du mouvement de la société civile Bersih appelant à des réformes.

Les responsables du gouvernement «mentent, volent et intimident depuis trop longtemps, et les gens ne peuvent plus accepter ça», a déclaré un manifestant, Simon Tam, avocat.

Cette vive contestation contre le Premier ministre Najib Razak concerne avant tout l’énorme scandale financier affectant la société publique 1Malaysia Development Berhad (1MDB) créée à son initiative peu après son arrivée au pouvoir en 2009, endettée aujourd’hui à hauteur de 10 milliards d’euros et dont il est soupçonné d’avoir détourné environ 640 millions d’euros.

Dans sa traditionnelle allocution télévisée de veille de fête nationale, le Premier ministre Najib Razak a adopté un ton offensif et s’en est pris aux manifestants qui réclament sa démission. «Nous ne laisserons personne, à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, détruire ce que nous avons construit jusqu’ici», a-t-il déclaré.

Les appels à la démission de Najib Razak se sont multipliés en juillet, après des révélations du Wall Street Journal selon lesquelles des enquêteurs malaisiens avaient découvert que près de 2,6 milliards de ringgit (640 millions d’euros) avaient atterri sur ses comptes personnels.

Ce dernier a vigoureusement démenti tout acte répréhensible, et des ministres de son gouvernement affirment qu’il s’agit de «dons politiques» non identifiés venant du Moyen-Orient.

La classe politique malaisienne est régulièrement accusée de corruption par des opposants et ONG.

(Source: Liberation.fr)

Mots-clés : gouvernement , corruption , malaisie , marche

Dans la catégorie ONG dans le monde

Inde: la pollution aurait fait perdre 10 ans d'espérance de vie aux habitants de New Delhi

23-11-2018 dans Asie-Pacifique
Les résidents de la capitale indienne, New Delhi, auraient perdu en moyenne près de dix années d'espérance de vie à cause de la pollution de l'air aux particules fines.

Lire plus ›

Arabie saoudite: Amnesty dénonce la torture des militants des droits de l'Homme

21-11-2018 dans Moyen-Orient
Des militants saoudiens des droits de l'homme ont été torturés et harcelés sexuellement lors de leur détention, a dénoncé Amnesty International le 20 novembre.

Lire plus ›

Yémen: risque de famine imminente

24-10-2018 dans ONG dans le monde
Le chef de l'humanitaire des Nations Unies, Mark Lowcock, a lancé un cri d'alarme le 23 octobre devant le Conseil de sécurité sur le risque que la famine affecte la moitié de la population du Yémen, soit 14 millions de personnes.

Lire plus ›

Nicaragua: répression et représailles passent inaperçues

14-09-2018 dans ONG dans le monde
La liberté d'expression est dangereusement menacée au Nicaragua et requiert une action urgente de la part de la communauté internationale, a prévenu le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) dans un rapport rendu public le 29 août.

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2