Niveau du haut

Éthiques et Sociétés Communication

Crédit Photo: UN Photo/Logan Abassi

Haïti: plus de 200 000 enfants exploités comme domestiques

4-01-2016 dans ONG en Haïti

Plus de 200 000 enfants haïtiens de moins de 15 ans, séparés de leurs parents biologiques, travaillent dans des conditions inacceptables selon une étude menée par une vingtaine d'ONG sous la direction du ministère des Affaires sociales.

« C'est une problématique complexe qui fait appel à des habitudes culturelles et changer les mentalités ne se fait pas à coup de décret », a déclaré le 11 décembre le ministre haïtien des Affaires sociales et du Travail, Ariel Henry.

Le phénomène des enfants domestiques, appelés « restaveks » en créole, est une forme de solidarité traditionnelle en Haïti où les parents les plus pauvres, majoritairement vivant en zone rurale, placent leurs enfants chez un proche ou un tiers dans l'espoir qu'ils aient de meilleures conditions de vie.

Selon l’étude, si beaucoup de jeunes bénéficient réellement d'un meilleur environnement de vie, trop se retrouvent abusés, devenus domestiques du foyer d'accueil dans des conditions analogues à l'esclavage.

Parmi les 207 000 mineurs exploités âgés de moins de 15 ans et travaillant plus de 14 heures par semaine, 24 % travaillent même parfois la nuit.

Au-delà des peines physiques et de la charge de travail empêchant l'enfant de suivre sa scolarité, les autorités et partenaires internationaux s'inquiètent des souffrances psychologiques vécues par ces enfants.

« Ces enfants sont exploités par des citoyens haïtiens qui ont l'impression d'aider », s'insurge Arielle Jeanty Villedrouin. « Nous devons tous nous révolter car c'est une perte non seulement pour l'enfant mais pour la société tout entière », affirme la directrice de l'Institut du bien-être social et de recherches (IBESR), l'administration nationale en charge de la protection de l'enfance.

L'éradication du travail des enfants est un défi de taille pour Haïti car près de 60 % des habitants vivent sous le seuil de pauvreté, avec moins de 2,44 dollars par jour.

(Source: Lapresse.ca)

Mots-clés : enfants , domestiques , haïti

Dans la catégorie ONG en Haïti

Haïti : Des employés d'Oxfam s'offraient des prostituées grâce à de l'aide humanitaire

9-02-2018 dans ONG dans le monde
Des employés de la branche britannique d'Oxfam auraient eu recours à des prostituées, certaines mineures, avec l'argent de l'ONG, pendant une mission à Haïti en 2010, a rapporté le 9 février le journal britannique The Times.

Lire plus ›

Haïti: fin de la mission de l'ONU dans un pays toujours en proie à des tensions socio-politiques.

5-10-2017 dans ONG en Haïti
La mission des Nations unies présente en Haïti (Minustah) depuis plus de 13 ans est officiellement terminée depuis le 5 octobre alors que le pays connaît un regain de tensions socio-politiques.

Lire plus ›

Haïti: le gouvernement interdit 257 ONG

1-09-2017 dans ONG en Haïti
L'administration Moïse-Lafontant vient d'annoncer l'interdiction de 257 organisations non gouvernementales sur l'ensemble du territoire d'Haïti, car elles ne se seraient pas pliées aux exigences du gouvernement. La liste de ces ONG « fautives » devrait être publiée prochainement…

Lire plus ›

Haïti : 600 000 enfants ont toujours besoin d'aide un mois après Matthew

5-11-2016 dans ONG en Haïti
« Trop d'enfants sont encore en danger, sans abri, affamés et ne vont pas à l'école. Nous intensifions notre réponse et nous sommes résolus à aider le plus grand nombre d'entre eux aussi rapidement que possible » a déclaré le Représentant de l'UNICEF en Haïti, Marc Vincent.

Lire plus ›

 

Pour les Fêtes, élargissez vos horizons avec le Magazine Sans Frontières!

Publiée par Magazine Sans Frontières sur Jeudi 6 décembre 2018

Menu secondaire

 
 

Menu de navigation 2